Un cri d’amour au centre du monde, Kyoichi Katamaya

Ce n’est pas ma dernière acquisition, mais ma dernière lecture. C’est une livre que j’ai découvert au Salon du livre de Paris, grâce à une amie. Quand je lui ai demandé de me conseiller un livre qui l’avait touchée, elle m’a immédiatement présentée celui-là. Et elle a eu raison.
Si on lit la quatrième de couverture, on comprend qu’il va s’agir d’une histoire d’amour, la particularité étant dans le fait que « l’être aimé disparaît » – j’ai craint pendant un temps que ce ne soit qu’une histoire mièvre et que je fermerai le livre au bout de quelques pages – et on peut y lire  d’emblée le contenu de l’histoire : « En classe de première, Aki tombe malade. Atteinte d’une leucémie, elle sera emportée en quelques semaines. Sakurato se souvient de leur premier baiser, de leurs rendez-vous amoureux, du pèlerinage en Australie entrepris en sa mémoire ». Oui. Et ?
Et … le livre commence assez fort : « Le matin, lorsque j’ai ouvert les yeux, je pleurais. Il en allait tous les jours ainsi. » On comprend rapidement que c’est un livre qui va jouer sur l’émotion et c’est réussi. Aki est morte, Sakutaro accompagne les parents d’Aki en Australie. C’est ce jeune garçon qui narre l’histoire, un homme perdu, sans repère depuis la mort de celle qu’il aime. Puis, retour en arrière, le lecteur est amené dans le passé : la rencontre d’Aki et de Sakutaro au collège.
Tout au long du livre ce va et vient continue, nous permet de comprendre l’ensemble de l’histoire, et nous donne envie de ne continuer à lire le livre, sans le lâcher. Sakutaro nous entraîne avec lui et nous fait partager ses rires comme sa souffrance : on se sent proche de ce jeune homme. Alors que nous savons déjà, dès les premières pages qu’Aki est morte, l’annonce de sa maladie reste un moment très fort du livre.
Je recommande évidemment ce livre. Il ne m’a pas émue jusqu’aux larmes, mais j’ai été profondément touchée.  Il est très facile à lire : n’hésitez donc pas à le faire découvrir aux plus jeunes !
Publicités

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s