The book of Ivy, Amy Engel

Présentation :

Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d’une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s’est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s’est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L’objectif, c’est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu’un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu’un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu’en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l’enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? The Book of Ivy est le premier roman d’Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d’amour torturée.

Mon avis :

Encore un livre qui se lit d’un trait. A l’origine, ce n’était pas Ivy qui devait épouser Bishop, mais sa soeur qui a été parfaitement conditionnée à ce projet depuis sa naissance. Sauf que Bishop, à 16 ans, refuse de se marier : il ne veut pas le faire avant ses 18 ans, et avec Ivy … Les projets de la famille Westfall sont bouleversés.

J’ai aimé suivre l’évolution de la relation entre Ivy et Bishop, son mari. J’ai aussi aimé découvrir la personnalité de chacun des personnages, deux personnalités plutôt complexes, et essayer de découvrir ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas …. On veut vraiment savoir ce qui se passe à la fin, et, une fois le livre fini, on ne pense qu’à une chose : commencer le tome 2 ! (c’est une série prévue en deux tomes)

Un coup de coeur donc, une bonne lecture pour cet été ! Je découvre par la même occasion Lumen Editions.

Publicités

9 commentaires sur « The book of Ivy, Amy Engel »

  1. Je viens de le finir ! Difficile à lâcher…. notre seule envie est que le tome 2 soit aussi palpitant, difficile il me semble… Ceux qui l’ont déjà lu savent 😉 Et là mon côté fleur bleue ressort, j’aimerais tellement que Bishop et Ivy se retrouvent à la fin du tome et que l’Amour triomphe 😉
    Et oui, c’est comme ça dans les contes de fée et dans les dystopies modernes ce peut aussi être le cas ! non ?
    Merci pour cette chronique Fanny, tu m’as donné envie de lire ce roman et comme toi j’ai hâte d’avoir le Tome 2 entre les mains !

    J'aime

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s