Eric-Emmanuel Schmitt, La nuit de feu

La Nuit de Feu par Schmitt

« Je suis né deux fois, une fois à Lyon en 1960, une fois dans le Sahara en 1989. »
Une nuit peut changer une vie.
À vingt-huit ans, Éric-Emmanuel Schmitt entreprend une randonnée à pied dans le Sahara en 1989. Parti athée, il en reviendra croyant, dix jours plus tard.
Loin de ses repères, il découvre une vie réduite à la simplicité, noue des liens avec les Touareg. Mais il va se perdre dans les immenses étendues du Hoggar pendant une trentaine d’heures, sans rien à boire ou à manger, ignorant où il est et si on le retrouvera. Cette nuit-là, sous les étoiles si proches, alors qu’il s’attend à frissonner d’angoisse, une force immense fond sur lui, le rassure, l’éclaire et le conseille.
Cette nuit de feu -ainsi que Pascal nommait sa nuit mystique- va le changer à jamais. Qu’est-il arrivé ? Qu’a-t-il entendu ? Que faire d’une irruption aussi brutale et surprenante quand on est un philosophe formé à l’agnosticisme ?
Dans ce livre où l’aventure se double d’un immense voyage intérieur, Éric-Emmanuel Schmitt nous dévoile pour la première fois son intimité spirituelle et sentimentale, montrant comment sa vie entière, d’homme autant que d’écrivain, découle de cet instant miraculeux.

Mon avis :

Il nous est à tous arrivé d’entendre qu’un voyage pouvait transformer une vie, Eric-Emmanuel Schmitt dans La nuit de feu nous illustre ces propos. Sous une plume hautement poétique et d’un régal à lire, l’auteur nous emmène avec lui lors de son voyage au Sahara, voyage pendant lequel il sera accompagné d’autres touristes. Il est à un moment de sa vie où il ne sait plus vraiment que faire, où aller : continuer la philosophie ? privilégier l’enseignement ? Il espère que ce voyage lui permettra de voir les choses d’une façon plus limpide. Il en ressortira avec une certitude : il a la foi.

Je ne suis pas particulièrement amatrice de récits religieux, ni adepte des religions d’une façon générale, mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier ce récit ( et de toute façon, il n’est en aucun cas question de vouloir convertir qui que ce soit comme j’ai pu lire ailleurs, c’est juste une rencontre, racontée avec sensibilité, émotion et finesse.). Les descriptions sont très poétiques et frappantes, la plume de l’auteur envoutante. Un très beau roman.

ça sort demain aux éditions Albin Michel !

Publicités

Un commentaire sur « Eric-Emmanuel Schmitt, La nuit de feu »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s