Argoun, Marie Garnier

De la grande Russie aux typiques rues de Nancy, un homme sans visage et une passion sans avenir. Un homme prêt à tout est-il prêt à l’inimaginable ? Édouard ne peut plus être « l’ami », « le confident », cet homme gentil et sécurisant sur l’épaule duquel Julie aime à poser sa tête et se sentir rassurée. Bien sûr, ils partagent plus que cela. Bien sûr, elle l’aime tendrement… mais cela ne suffit pas. Pour ce grand amour, il a de grands projets. Il fait alors un pari fou. Partir. Dans ce départ, dans cette fuite plutôt, il joue tout. Son avenir, son amour, son estime de soi. Mais la France a cette sécurité que la Russie ignore et il va le découvrir à ses dépens. Dans les geôles tchétchènes, il découvre la véritable douleur, et perd à jamais son identité. Un seul mot le garde en vie. Julie. Julie encore et toujours. Si leur amour est fou, il est fort surtout. Et il survivra. Il doit survivre.

Mon avis :

C’est le premier roman que je lis de l’auteure, la dernière fois j’avais chroniqué un album jeunesse pour lequel j’avais eu un petit coup de cœur : Le papillon à roulettes.

Avec Argoun, Marie Garnier nous prouve qu’elle a plus d’une plume dans son sac, et ce n’est pas désagréable. J’ai trouvé l’histoire originale : cette idée de visage qui change, de personnage qui cherche à retrouver des personnes qu’il a connues, dont une qu’il a aimée, mais qui ne peuvent le reconnaitre. J’ai aimé suivre ce lien qui lie encore Edouard à Julie, malgré les silences. J’ai eu mal pour lui quand il s’est retrouvé en Russie, aux mains de Tchétchènes. La fin m’a aussi laissé sur ma faim, à cause de la proposition que fait Edouard à Bernd (ce qui ont lu comprendront, les autres liront, je ne veux pas dévoiler trop de choses) : j’ai hâte de lire la suite !

Publicités

4 commentaires sur « Argoun, Marie Garnier »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s