Tiré à quatre épingles, Pascal Marmet

COUV MARMET APLAT 23 AVRIL OK DEF_Mise en page 1

Présentation :

Parmi les milliers de voyageurs, Laurent erre seul dans le hall de la gare de Lyon, l’air paumé. Il vient de rater son CAP boulangerie et sa mère l’a mis dehors. Samy, escroc à la grande gueule, le repère rapidement. Il a bien l’intention de profiter de la naïveté de ce gamin aux chaussures vertes et l’entraîne dans un cambriolage. L’appartement dans lequel ils pénètrent est une sorte d’antichambre du musée des Arts premiers et regorge de trésors africains. Mais ils tombent nez à nez avec la propriétaire et collectionneuse. Comme elle s’est blessée en tombant dans les escaliers, ils lui viennent en aide avant de s’enfuir. Pourtant, quelques heures plus tard, elle est retrouvée morte, abattue de cinq balles tirées à bout portant. Le commandant Chanel, chargé de l’enquête, s’enfonce alors dans l’étrange passé de cette victime, épouse d’un ex-préfet assassiné quai de Conti peu de temps auparavant. Un polar haletant sur fond de sorcellerie qui nous dévoile les coulisses de la gare de Lyon et nous ouvre les portes du célèbre 36 quai des Orfèvres.

Mon avis :

Le commandant Chanel est un bon flic mais aussi un homme un peu bourru qui n’aime pas travailler avec les femmes. Pas de chance, on lui en offre pour résoudre sa nouvelle enquête (la mort d’Albane,  l’épouse d’un ex-préfet), à cause d’un manque d’effectif.

J’ai aimé l’histoire, la façon dont l’enquête est menée (on n’est pas dans les sempiternels clichés des enquêtes policières, le hasard d’ailleurs joue pour beaucoup). Les descriptions sont bien écrites et nous permettent de nous glisser facilement dans les lieux et auprès des personnages. Et que dire du personnage d’Albane et de son passé … elle, j’ai adoré (je n’en dirai pas plus car je ne veux pas vous aiguiller) : il faut la découvrir.

Le seul bémol : j’aurais juste aimé que le personnage du commandant Chanel soit un peu plus développé, mais peut-être dans une éventuelle suite ?

Publicités

6 commentaires sur « Tiré à quatre épingles, Pascal Marmet »

  1. Second Thriller commenté aujourd’hui! Ils ont le vent en poupe 😉 Ceci dit, je suis également dans une période Thriller donc… 😉 Sympa ta chronique! Je note parmi les nombreux Thrillers à découvrir 🙂

    J'aime

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s