Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte, Annet Huizing

Quatrième de couverture  :

« Le lecteur doit vivre ce que tu vis », avait dit Lidwine. Mais qu’est-ce que je vivais au juste ? J’avais pas l’air maligne avec mon rêve de devenir écrivaine. Et là, une idée m’est venue. J’allais raconter comment Dirkje était entrée dans notre vie. J’ai ouvert mon ordinateur portable et j’ai retroussé mes manches. Mais mes doigts sont restés immobiles sur le clavier. Avant d’en venir à Dirkje, il faudrait d’abord que j’écrive que ma mère n’est plus là, et que je parle de mon père et de Kalle, de notre maison et du fait qu’on ne mange jamais à table. Je devais commencer par le commencement. Mais où commençait le commencement ?

Il était une fois une fille à Hilversum…

Mon avis :

J’avais déjà lu quelques avis positifs sur ce livre : on m’avait parlé d’une sorte de méthode pour apprendre aux gamins à écrire, en variant le vocabulaire, en apprenant à décrire les émotions, en laissant au lecteur une plage d’imagination (« show, don’t tell » = « Ne dis pas, montre ») etc., le tout romancé avec une histoire intéressante autour des personnages principaux : Katinka et Lidwine. C’est tout à fait ça.

Katinka, une jeune fille de 13 ans, aime écrire.Elle vit avec son père  et son petit frère, sa mère est morte. Un jour, elle décide d’aller demander à sa voisine ( auteure à succès avec laquelle elle entretient des bons rapports)  de lui apprendre à écrire. Cette dernière accepte en échange de quelques heures de jardinage.

Ce livre est un mélange entre les textes qu’écrit Katinka (sa vie, son père, l’arrivée de Dirkje), ses exercices d’écriture et les conseils de Lidwine, écrits en gras. C’est de cette façon plutôt originale qu’on découvre un pan de la vie de notre adolescente mais aussi de Lidwine, cette femme qui vit désormais seule avec ses animaux depuis que son conjoint est parti.

Alors non ce livre n’est pas la recette miracle pour tout adolescent souhaitant devenir écrivain, mais il y a pas mal d’astuces et de conseils très intéressants et utiles. De plus, l’histoire est prenante, on veut savoir qui est cette Dirjke et comment l’histoire va se finir.  Un livre que je verrais bien dans tous les CDI et qui n’est pas uniquement destiné aux ado !

Ce livre est sorti en avril 2016.

Plus d’informations sur le site des éditions Syros !

 

Publicités

4 commentaires sur « Comment j’ai écrit un roman sans m’en rendre compte, Annet Huizing »

  1. Je prépare ma PAL pour les vacances et ce livre en fera sûrement partie ! Oui Fanny tu as le don de nous fairé apprécier tes lectures et comme tu le dis les romans d’ado ne sont pas seulement destinés à ce public…..Merci 😉

    J'aime

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s