[Jeunesse] Harry Potter et l’enfant maudit

Afficher l'image d'origine

Être Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du Ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

Mon avis :

Quel plaisir d’avoir retrouvé Harry Potter ! Je fais partie des lecteurs assidus de la saga et je n’ai pas été déçue.

J’ai adoré me replonger dans le monde de nos sorciers, retrouver Hermione, Ron, Malfoy et même Albus Dumbledore sous une forme différente (comprendront ceux qui connaissent !). Et nous voici dans un livre qui traite, entre autres, des relations parfois difficiles entre un père et son fils, surtout quand la parole a du mal à se délier et que les mots tant attendus restent ne passent pas les lèvres. Car, être le fils de l’un des plus grands sorciers n’est pas facile, surtout quand on ne présente pas d’aussi bonnes dispositions que ses parents. Néanmoins, il n’est pas plus facile d’avoir comme nom de famille Malfoy … Voilà un premier point commun entre Albus, le fils d’Harry et de Ginny Wesley, et Scorpius Malfoy. Autre point commun : ils se retrouveront tous les deux dans la même maison… mais je ne vous dirai pas laquelle.  Enfin, un petit dernier : ils pensent, l’un comme l’autre, ne pas avoir une once de courage. Jusqu’à ce que le père de Cédric Diggory, Amos, débarque chez les Potter pour réclamer un retourneur de temps qui aurait été confisqué quelques jours plus tôt…

Les personnages sont très bien esquissés, on arrive rapidement à se les représenter et j’ai vraiment aimé Albus et Scorpius, ressentir leurs souffrances, leur solitude, puis leur amour. Retrouver aussi des moments issus des livres précédents, comme des petits clins d’oeil à mes lectures d’adolescentes.

Seul bémol : il s’agit du livre issu de la pièce de théâtre, il est donc écrit comme tel. J’aurais aimé une narration romanesque qui ancre, je trouve, plus encore le récit dans son univers. Par contre, la mise en scène devait être merveilleuse et … magique !

Publicités

4 commentaires sur « [Jeunesse] Harry Potter et l’enfant maudit »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s