[Jeunesse] Ils veulent tuer Henri IV, Isabelle Wlodarczyk

Au début du mois de mai 1610, Jean, un jeune messager se présente au Palais royal. Presse et inquiet, il apporte une lettre qu’il doit remettre a la Reine en mains propres. Il revient de la Conciergerie ou une femme, Madame d’Escoman, prétend que le Roi va être assassine et que cette lettre peut lui sauver la vie. Jean confie la lettre a Ondine, une jeune servante suffisamment adroite pour se charger de cette mission et curieuse pour essayer de tirer l’affaire au clair. Ondine y voit un jeu grisant loin de son travail rébarbatif et épuisant. Jacqueline d’Escoman n’est peut-être qu’une vieille folle qui cherche a attirer l’attention et a sortir de prison. Mais lorsque Ondine croise François Ravaillac dans les appartements du palais, il ne peut plus y avoir de doute. Le Roi est en danger. Jean et Ondine essaieront par tous les moyens de prévenir le Roi et la Reine. Réussiront-ils a déjouer ce qui prend des allures de complot ? Ils veulent tuer Henri IV raconte les 10 jours précédant sa mort. A limage dune tragédie, la fin parait inéluctable. Pourtant a chaque instant, l’assassinat aurait pu rester sur une vaine tentative. Jouant sur les ressorts du romanesque, l’ouvrage crée une forte attente chez le jeune lecteur qui essaiera a son tour de tirer les fils et de déjouer le meurtre. Les circonstances de la mort de Henri IV sont bien connues. Les jeunes lecteurs revisiteront ici cette thématique historique et la découvriront sous un angle différent.

Mon avis :

J’aime beaucoup la collection « 10 jours pour changer le monde » qui propose de courts romans centrés sur un événement précis de l’Histoire, dix jours avant qu’il n’ait lieu (d’où le titre). L’Histoire côtoie une histoire romanesque puisque l’épilogue propose deux fins : la classique, et une autre en imaginant ce qui aurait pu se passer si tel ou tel personnage avait agi différemment.

C’est sous les yeux d’Ondine, une jeune servante de la reine et d’un messager que nous suivons l’histoire. Mis au courant du complot qui vise à tuer le roi, tous les deux vont chercher à le sauver. De son côté le roi, habitué aux menaces, n’est pas préoccupé.

Le livre plaira aux jeunes, dès 10 ans. L’intrigue est bien menée, le suspens présent et on a qu’une seule envie : tourner les pages et ne pas lâcher le livre. La fin historique et la fin bis permettent de régaler toutes les imaginations.

Un livre sorti aux éditions Oskar !

Publicités

2 commentaires sur « [Jeunesse] Ils veulent tuer Henri IV, Isabelle Wlodarczyk »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s