[Jeunesse] L’école des dresseurs de dragons et Brune du Lac

15555016_825696407570829_2055619200_n

Bonjour,

Aujourd’hui je vous présente trois petits romans parus aux éditions Nathan ! Ils sont destinés aux enfants dès l’âge de 8 ans.

L’école des dresseurs de dragons :

Auteurs : Marc Cantin et Isabel, illustrateur : Paul Drouin.

Aux confins du Haut Monde de Drâ, trois enfants élèvent trois dragons dans les plus grands secrets. Leur refuge : l’école des dresseurs de dragons.

« L’épreuve de la néonite » amène nos trois dresseurs de dragons juniors en dehors de l’école, où ils s’ennuient. Les druides leur demandent d’aller chercher une plante rare, la néonite. Impatients, ils se lancent dans l’aventure, sans chercher à écouter toutes les consignes données par leurs professeurs, ni même s’inquiéter du temps très brumeux. Évidemment, la néonite sera trouvée (avec une grosse bestiole en prime qui m’a écœurée). Mais par qui et après quelles péripéties ?

Avec « Le réveil du géant », une autre mission capitale attend Loane, Thos et Arthur : ils doivent secourir les habitants d’un village menacé par un troll géant, à l’aide des druides de leur école. Or, les villageois détestent les dragons. Et s’ils parvenaient à les faire changer d’avis ? La chose n’est pas impossible, mais un secret risque de tout faire échouer.

Brune du lac :

« Une mystérieuse disparition » raconte la disparition de Béatrice, alors qu’elle était seule dans une chambre d’auberge à Saint-Pierre-de-Vours. Brune et ses amis y sont partis espérant y trouver un remède pour soigner Béatrice qui ne parvient plus à marcher. C’est aussi l’occasion pour Brune de rechercher des informations sur sa mère, sa famille était originaire de cette ville.

Auteur : Christelle Chatel, illustrateur : Sébastien Pélon.

Ce livre appartient à la collection « Premiers Romans », qui a pour but de conforter les enfants dans leur apprentissage lorsqu’ils sont fin prêts pour lire des « livres de grands« .

Ce sont trois livres que les plus jeunes liront avec plaisir : les histoires sont faciles à comprendre, tout en étant recherchées, on s’imagine facilement les déambulations des personnages, et on s’attache à eux (notamment parce qu’on les suit le temps de plusieurs tomes). La première collection est tournée vers l’imaginaire et le fantastique, la seconde plus vers l’histoire et les récits de vie. Les héros sont courageux mais ont aussi leurs défauts, ce qui les rendra proches des enfants. De quoi trouver son bonheur !

Publicités

3 commentaires sur « [Jeunesse] L’école des dresseurs de dragons et Brune du Lac »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s