[Jeunesse] Vol 508, Pascale Perrier

image

Lima, 24 décembre 1971.

Juliane, 17 ans, et sa mère, viennent de décoller. Mais l’avion est pris dans un orage tropical et s’écrase dans la forêt péruvienne. Juliane se réveille attachée à son siège d’avion. Elle semble être la seule rescapée. Malgré ses blessures, la jeune fille erre à travers la jungle en attendant les secours. Mais comment survivre piégée dans cette forêt équatoriale hostile alors que l’épuisement et le désespoir la gagnent ?

Mon avis :

Voici un roman qui s’avale vite et qui plaira aux adolescents. Juliane se réveille assise sur un siège d’avion, enfoncé dans le sol. Personne autour d’elle. Elle se sent faible, une douleur lancinante lui arrache la tête. Régulièrement, elle perd connaissance. Petit à petit, elle se souvient ce qu’il s’est passé : l’avion, le retard, les turbulences, la chute, le bruit du vent, les arbres. Le noir.

Elle va réussir à se détacher du siège et à tenter d’explorer l’endroit où elle se trouve. Petit handicap : elle a perdu ses lunettes et voit flou, ce qui ne l’aide pas. Elle cherche sa mère qui était assise à côté d’elle dans l’avion. Elle comprend rapidement qu’elle devra mettre en pratique les conseils de son père pour réussir à survivre quelques jours en attendant qu’on vienne la sauver, si quelqu’un vient.

Le texte est très bien écrit. On suit les errances de Juliane, on sent son angoisse et parfois son désespoir, retranscrit aussi par la mise en page du texte lors des moments les plus difficiles. Comme Juliane, on cherche des indices prouvant que d’autres personnes ont survécu.

Un joli roman, prenant, issu d’une histoire vraie, à découvrir aux éditions Oskar.

Un commentaire sur « [Jeunesse] Vol 508, Pascale Perrier »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.