Ruralivres 2019 à Fruges : les dévoreurs !

Je vous ai parlé il y a quelques jours de la sélection grignoteurs. Voici celle pour les dévoreurs !

Appuyez sur étoile, Sabrina Bensalah

etoiel

Après une vie de bonheur passée dans un bar à champagne, la grand-mère d’Avril n’a plus beaucoup de temps à vivre. Ni elle ni sa petite-fille ne se résolvent à attendre la fin dans une chambre d’hôpital sans âme. Avril déploie toute son énergie pour réaliser le rêve de la vieille femme : s’éteindre en beauté, près des étoiles, au sommet d’une montagne.

Quand vient la vague, Manon Fargetton

la vague

Bouleversée, Nina a quitté sa famille et s’est volatilisée. Quelques mois plus tard, son frère Clément part à sa recherche. De Lacanau à Paris, en passant par Bordeaux, il découvre les raisons de la fuite de sa sœur.

Marie et Bronia, le pacte des sœurs, Natacha Henry

sans-titre

En Pologne, suite à la mort de leur mère, Marie Curie et sa sœur Bronia décident de tout faire pour aller à l’université afin de réaliser leurs rêves, devenir chimiste et médecin. Mais les femmes n’y étant pas admises, elles font alors un pacte : Bronia part la première faire des études de médecine à Paris et, une fois installée, fait venir Marie pour que celle-ci suive des études à son tour.

Uppercut, Ahmed Kalouaz

uppercut

 

Erwan est dans un pensionnat pour garçons difficiles. Après une fugue, il est envoyé en stage dans un centre équestre. Bagarreur, il doit apprendre à ne pas réagir aux blagues racistes qu’il entend à longueur de journée.

Vol 508 : à la vie, à la mort, Pascale Perrier : chronique.

vol

Lima, décembre 1971. Juliane et sa mère prennent un avion de ligne pour aller fêter Noël en famille. Mais l’appareil s’écrase dans la forêt péruvienne et la jeune fille est la seule survivante. Pendant onze jours, elle erre dans la jungle pour trouver un village tout en cherchant de quoi se nourrir et se soigner. Une histoire inspirée de faits réels.

Dans la forêt de Hokkaïdo, Eric Pessan

foret

 

Les anges gardiens n’existent pas qu’en rêve. Lorsque Julie plonge dans le sommeil, son monde bascule et la voilà dans la forêt de l’île de Hokkaido, reliée physiquement à un petit garçon abandonné par ses parents. Grand prix SGDL du roman jeunesse 2018.

Bonnes lectures à tous !

 

 

 

Publicités

5 commentaires sur « Ruralivres 2019 à Fruges : les dévoreurs ! »

  1. J’ai beaucoup (+++++) aimé « Marie et Bronia ». L’histoire de ces « soeurs savantes » pour reprendre le titre d’un autre roman qui leur est consacré, éclaire magnifiquement leur parcours et la vie des Polonais sous domination russe, de même que le combat féministe.

    J'aime

  2. De même, j’ai bien aimé « Upperct » qui démontre que le jeune en difficulté ne peut pas s’en sortir tout seul s’il ne rencontre pas l’adulte capable, lui aussi, de se remettre en question.

    J'aime

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.