[Jeunesse] Jeanne de Mortepaille, tome 1, Sophie Noël

 

jeanne-grand

Présentation de l’éditeur :

Dans la famille de Jeanne, on est sorcière toutes les quatre générations ! La jeune fille l’ignorait et vivait jusqu’alors tranquillement sa vie d’élève de CM2 dans le village de Mortepaille. Guidée par Rébellion, son Maître-Chat, elle apprend qu’elle n’a que six mois pour réactiver son instinct endormi avant de débuter sa formation de sorcière ! Si Jeanne se révèle très douée, elle découvre vite qu’elle ne peut se passer de l’aide de ses amis. Car le réveil de son instinct n’est pas passé inaperçu, et une terrible menace pèse désormais sur elle… Une révélation puis une initiation, un pacte entre amis aux conséquences inattendues, un mystérieux Laboratoire, un monde parallèle, une Source des savoirs, un Maître renégat… Tous les ingrédients d’une histoire addictive sont réunis dans ce premier volet d’une série en quatre tomes.

Mon avis :

Il se passe des choses à Mortepaille ! Jeanne découvre un jour, six mois avant ses onze ans précisément, qu’elle est une sorcière. Grâce à Rébellion, une jolie chatte siamoise qui se révèle être un Maitre-Chat, elle va réactiver ses dons afin d’être prête pour le jour de ses 11 ans, où elle pourra alors commencer la véritable formation. La jeune fille va mettre dans la confidence ses deux amis, Clarisse et Charles, sur lesquels elle pourra toujours compter. Ses parents ne sont pas au courant.

En parallèle, elle poursuit sa vie d’élève de CM2, avec son lot de tracas. Les amis sont souvent importunés par un autre trio, composé de deux garçons, Achille et Joris, mais aussi d’une fille, Vanina.

On le devine, Jeanne n’est pas une apprentie sorcière ordinaire : un peu têtue et curieuse, elle ne respectera pas toujours ce qu’on lui dit… elle semble aussi avoir des capacités supérieures à ce qui est attendu. Mais, surtout, elle est suivie par un ancien Maitre déchu, qui lui souffle une drôle de phrase en latin dans la tête…

J’ai beaucoup aimé ce roman. Il met en avant des valeurs indispensables pour moi comme l’importance des relations humaines, la confiance, l’entraide… Par ailleurs, Jeanne est un personnage féminin fort, ce qui change un peu des livres traditionnels qui mettent plutôt en avant un héros masculin. Néanmoins, nous comprenons que les personnages secondaires ne seront pas en reste et qu’ils auront eu aussi un rôle important à jouer.

J’ai hâte de découvrir le tome 2, qui est déjà sorti !

 

Publicités

Un commentaire sur « [Jeunesse] Jeanne de Mortepaille, tome 1, Sophie Noël »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.