[Jeunesse] Ma vie n’est pas un roman, Alina Bronsky

 

41kifnLD1BL._SX195_

Kim n’aime pas lire et ne lit pas. Mais un jour qu’elle assiste à la présentation par une écrivaine à succès de son dernier roman, elle est sous le choc : les extraits lus décrivent, à quelques détails près, sa vie, sa famille, jusqu’à ses pensées. Comme la mère de Kim, celle de l’héroïne, adepte du yoga et du végétarisme, vit seule avec sa fille ; comme le père de Kim, celui de l’héroïne s’est trouvé une nouvelle compagne. Dans le livre, Jonathan, amoureux désespéré de l’héroïne, meurt d’une piqure de guêpe. Est-ce le sort réservé à son camarade Jasper, qui en pince peut-être pour Kim ? Comment déjouer la prédiction ? Pour cela, l’adolescente ne va pas hésiter à entrer par effraction dans la vie de la romancière retorse.

Avec la complicité de sa meilleure amie Petrovna, à la personnalité flamboyante.

Un récit rocambolesque, plein de fantaisie, et cependant profond. Idéal pour les plus réfractaires… à la lecture !

Mon avis :

Voici un chouette roman avec une bonne dose de folie et d’humour.

Alors qu’elle écoute une lecture à la médiathèque, Kim est convaincue : c’est bien sa vie qui est racontée dans le livre écrit par cette autrice plutôt étrange qui lui fait face. Rapidement, elle se l’achètera : une première pour cette adolescente qui n’aime pas lire ! Elle reconnait le portrait de sa mère, l’histoire de sa famille, certaines de ses pensées, la nouvelle vie de son père… mais, plus étrange, l ‘histoire semble aussi lui annoncer son avenir : veut-elle le connaitre ?

Alors qu’elle hésite à le poursuivre, la curiosité finit par gagner, ce qui ne rassure pas Kim. En effet, dans le livre, Jasper, qui est amoureux de l’héroïne, finit par mourir bêtement. Or, Jasper correspond à Jonathan, un camarade de classe amoureux d’elle…  Que peut-elle faire pour l’empêcher de connaitre cette fin précipitée et funeste ?
J’ai beaucoup aimé ce roman, pleins de rebondissements. J’ai eu un gros coup de cœur pour l’originale Petrovna, qui semble mener une vie digne d’un personnage de roman.

Peut-elle encore modifier son avenir ou est-il, tout simplement, déjà écrit ? La question, posée intelligemment grâce à un récit drôle et parfois loufoque, est plus profonde qu’il n’y parait.

Un roman drôle et brillant, paru  aux éditions Actes Sud !

Un commentaire sur « [Jeunesse] Ma vie n’est pas un roman, Alina Bronsky »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.