Mes lectures estivales – suite

 

Ce mois-ci, j’ai lu et beaucoup apprécié trois romans que voici :

41eUb0vOc4L._SX195_

En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’’angoisse à l’’idée que le drame qu’’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface.
Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’’a qu’’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins… étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. La jeune femme ne s’’en doute pas encore, mais les rencontres qu’’elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie.
Devenue experte dans l’’art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu’’à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler son passé ?

Ce roman est un gros coup de cœur. J’ai adoré découvrir les parcours de deux sœurs, j’ai été émue pour elles. Je vous conseille ce roman plein de rebondissements, qui se dévore comme un bonbon !

51V9-eS7GeL._SX195_

Ce matin-là, après une soirée trop arrosée, Manon se réveille passagère clandestine sur le King of the Seas. Mais que fait-elle sur le plus grand paquebot du monde qui entame sa croisière inaugurale, direction New York ? Tout a commencé il y a quinze jours. Deux toutes petites
semaines. Une éternité…
Si tu crois un jour que tu m’’aimes, la comédie romantique qui va vous embarquer dans un tourbillon d’’émotions.
Et si l’’amour était plus fort que tout ?

Ce roman de Charlie Wat est un succès de l’auto-édition. Quand elle m’a proposé de découvrir son roman, j’ai tout de suite accepté, surtout que j’avais commencé la lecture d’un autre de ses textes, abandonné depuis (mais que je vais reprendre !).  Ici encore, les émotions sont au rendez-vous. On se retrouve paumé, tout autant que la narratrice au début du texte, à bord du bateau puis, on découvre son environnement, son histoire, et on se passionne : à découvrir ! En plus, il est à tout petit prix puisqu’il est sorti directement en poche !

 

CVT_Egarer-la-tristesse_3091.jpg

À 31 ans, Élise vit recluse dans son chagrin. Quelle idée saugrenue a eu son mari de mourir sans prévenir alors qu’’elle était enceinte de leur premier enfant ?

Depuis ce jour, son fils est la seule chose qui la tient en vie, ou presque. Dans le quartier parisien où tout lui rappelle la présence de l’’homme de sa vie, elle cultive sa solitude au gré de routines farouchement entretenues : les visites au cimetière le mardi, les promenades au square avec son petit garçon, les siestes partagées l’’après-midi…

Pourtant, quand sa vieille voisine Manou lui tend les clés de sa maison sur la côte atlantique, Élise consent à y délocaliser sa tristesse. À Pornic, son appétit de solitude va vite se trouver contrarié : un colocataire inattendu s’’invite à la villa, avec lequel la jeune femme est contrainte de cohabiter.

Ce roman fait partie de deux textes qui inaugurent une nouvelle collection aux éditions Eyrolles. Cette histoire est très touchante, elle prend aux tripes, tellement que c’est une lecture que j’ai dû lire avec parcimonie. Elise, Manou, Monique ou encore Clément : se sont tous des personnages forts, à des degrés divers, dont on ne peut plus se débarrasser une fois le livre refermé. Un de ces romans qu’on n’oublie pas.

Retrouvez les premières pages sur le site !

Et vous, vos lectures de l’été ?

 

 

 

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.