[Jeunesse/ado] Sans un mot, Romuald Giulivo

1559842942

Dinah a quinze ans et des parents qu’elle trouve égoïstes et lointains, car insensibles au sort des migrants en difficulté qu’elle voit partout autour d’elle. Après avoir échoué à les convaincre d’accueillir une famille entière, Dinah enlève le petit Mihran devant son école, estimant qu’il est de son devoir de soustraire le jeune clandestin à la police qui le recherche et le renverra sans doute dans son pays. Sans le soutien de son petit ami Thomas, qui refuse lui aussi de l’aider, c’est pour Dinah — et Mihran — une longue nuit de cavale qui s’annonce, un véritable jeu de cache-cache avec les autorités. Mais la situation est-elle bien comme la jeune fille nous la raconte ?

Mon avis :

J’ai trouvé ce livre plutôt surprenant. Dès le début, on comprend qu’il y a quelque chose qui n’est pas clair quand Dinah enlève le petit garçon à la sortie de son école. Pourtant, on suit leur histoire, se demandant quels sont ses projets, et ce qui la pousse à vouloir agir ainsi.

Dinah ne rentre pas tout de suite chez elle, elle traine un peu. A côté d’elle Mirhan, plutôt bon joueur, la suit sans trop s’inquiéter, et c’est peut-être ce qui m’a le plus perturbée. On découvre ça et là des bribes de la vie, pas vraiment heureuse, de Dinah.

Au fil des pages, on découvre que le geste de Dinah est une sorte d’appel à l’aide un cri lancé pour que sa famille la regarde enfin, et qu’ils comprennent qu’elle a besoin d’amour.

On est loin du roman « course poursuite » décrit en quatrième de couverture. Sans un mot raconte plutôt la détresse d’une jeune fille, à fleur de peau, qui se sert d’une actualité importante (les enfants qui sont expulsés du pays) pour tenter de trouver une réponse à son mal-être.

Un roman touchant et prenant, publié à L’école des loisirs !

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.