[Jeunesse] Un caillou au fond de la poche, Florence Cochet

41rEJQrq39L._SX195_

Au collège, les autres élèves surnomment Henri “la Calculette” ou “le Taré”. Car Henri est un enfant “différent”, surdoué, allergique aux contacts physiques et obsédé par l’ordre et les petits rituels. Sans la présence de sa meilleure amie Daisy, il aurait déjà craqué. Mais elle l’a pris sous son aile, et grâce à son optimisme communicatif, Henri se sent presque intégré. Ils forment une équipe soudée et inséparable. Mais un matin, Daisy n’est pas là pour venir le chercher et partir ensemble à l’école. Elle est malade, clouée au lit ! Il doit se débrouiller seul et les Cavaliers infernaux, une bande de petits racketteurs, comptent bien en profiter. Leur affreux chantage risque de mettre à mal son amitié avec Daisy. Le mystérieux caillou que lui a confié son excentrique enseignante de français suffira-t-il à le protéger des sales coups ?

Mon avis :

J’ai lu ce roman il y a trois semaines, mais je n’avais pas encore pris le temps de le chroniquer or, j’ai très envie de vous le faire découvrir !

Henri vit seul avec sa mère, qui est souvent absente à cause de son travail. Il craint plus que tout qu’il se passe quelque chose dans son école, et que sa mère décide de l’envoyer dans un établissement spécialisé. Pourquoi ? Henri est un personnage différent de ceux que l’on rencontre habituellement en littérature jeunesse, puisqu’il est autiste Asperger. Il se sent parfois, voire souvent, à côté de la plaque quand il se trouve avec d’autres camarades de son âge, et même en présence d’adultes. Mais, depuis quelques années il ne se sent plus seul, il a une amie, Daisy, qu’on n’ose pas trop venir chatouiller. A ses côtés, H, comme elle l’appelle, se sent en sécurité.

Quand il apprend un beau matin qu’elle ne peut se rendre à l’école parce qu’elle est malade, c’est la panique. Il ne sait même pas comment s’habiller ! Et, alors qu’il fera tout pour échapper aux Cavaliers infernaux, trois élèves de son collège qui se moquent souvent de lui et qui n’hésitent pas à lui demander des « petits services », il se trouvera face à eux avant de rejoindre son établissement scolaire.

Au collège, il arrivera en retard. Une enseignante remplaçante remarquera son trouble, mais ne parviendra pas à le faire parler. Par contre, elle lui donnera un petit caillou, et lui racontera un petit conte…

J’ai beaucoup aimé ce livre. Tout d’abord parce qu’il est très bien écrit, dans un style teinté de réalisme et d’humour, mais aussi parce que l’histoire est prenante et très bien construite. J’ai adoré le duo Daisy/Henri, et la touche de fantastique apportée à l’histoire.

Si le thème du harcèlement est souvent abordé, il est ici traité d’une façon originale.

Un roman publié aux éditions Actes Sud junior !

3 commentaires sur « [Jeunesse] Un caillou au fond de la poche, Florence Cochet »

  1. Très envie de le lire ! Mais malheureusement je ne peux pas financièrement ! J ai un cancer et un bras paralysé et depuis je lis beaucoup c est devenu ma passion mon évasion mais les livres sont chers! Un petit cadeau de début d’année ! Merci beaucoup à vous pour votre générosité! Bonne année à vous !

    J'aime

Répondre à billetsdefanny Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.