[BD] Un coin d’humanité, Kek

Les chroniques BD d’un bénévole aux Restos du Coeur.
La totalité des droits d’auteur et de la marge de l’éditeur est reversée à l’association Les Restos du Coeur.

On s’est tous paumé à un moment de notre vie, mais, pour certains, ce moment dure un peu trop longtemps. Pour ceux-là, 70 000 bénévoles aux Restos du Cœur sont présents toute l’année, pour la chaleur d’un repas, d’un échange ou d’une main tendue, à une époque où le social est un réseau distancié.
Dans cet album, commencé pendant le temps suspendu du confinement du printemps 2020,
Kek partage son expérience de bénévole, croquant au fil de ses chroniques des portraits attachants et bouleversants, remplis d’humour, de tendresse, et de bien plus qu’un coin d’humanité.

Mon avis :

Gros coup de cœur pour cette BD !

L’auteur nous explique comment il est devenu bénévole auprès des restaurants du cœur, et son parcours au sein de cette association.

Il a rejoint l’équipe un peu par hasard. Alors qu’il travaille dans un atelier, un de ses collègues lui explique qu’il est bénévole aux restos de cœur. Ce jour-là, ledit collègue est ennuyé car de nombreux bénévoles ne peuvent pas venir au centre de distribution aux Invalides à cause d’une grève des transports. Il demande à Kevin s’il veut venir, ce dernier accepte aussitôt. Sa première soirée, entre yaourts, bananes, sourires, services et échanges se passe plutôt bien. Il a aimé ça, d’ailleurs, tellement que la semaine d’après il y retournera, et ainsi de suite. Sa présence dans l’association ne sera plus un hasard, mais un choix.

Un coin d’humanité ?

Etre bénévole, ce n’est pas seulement venir au centre de distribution pour donner des repas. C’est entrer dans une sorte de grande famille solidaire. Les bénéficiaires viennent pour chercher un repas, mais pas seulement, certains veulent surtout parler, chercher un peu de chaleur humaine.

On peut voir dans cette BD que les bénéficiaires ont des profils différents : des personnes sans emploi, d’autres qui travaillent mais ne gagnent pas suffisamment, ou même des retraités qui ont une retraite insuffisante pour pouvoir se nourrir correctement. D’ailleurs un bénéficiaire ne se reconnait pas au premier coup d’œil : certains sont habillés comme n’importe quelle autre personne lambda. Les personnes les plus proches de nous peuvent basculer dans la pauvreté du jour au lendemain : voisins, amis, famille…

Cette BD a plusieurs intérêts : elle nous rappelle que les personnes dans la rue sont des personnes comme vous et moi. Elle permet aussi d’en découvrir un peu plus sur les restos du cœur et peut donner envie de s’engager : que ce soit auprès de cette association ou d’une autre, d’ailleurs.

La narration est très bien réussie : j’ai beaucoup aimé suivre l’histoire du personnage, et j’ai adoré les notes d’humour, notamment les métalepses rhétoriques.

Bref, cette BD est une pépite qui n’a certainement pas eu la publicité qu’elle mérite. Comme écrit plus haut, les bénéfices sont reversés à l’association des Restos du Cœur alors n’hésitez pas à l’acheter pour vous ou à l’offrir : vous ferez une bonne action, découvrirez une belle aventure (et un auteur / illustrateur de talent) et, qui sait, peut-être même que vous aurez envie de vous engager…

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.