Les animaux fantastiques et les fantastiques cadeaux !

Vous avez déjà tous entendu parler du film Les animaux fantastiques, je sais aussi que nous sommes nombreux à nous être rendus dans les salles obscurs dès la mi-novembre (date de sortie du film) pour le visionner.

Exit Harry Potter et ses lunettes rondes, Les animaux fantastiques (premier film écrit par J.K. Rowling) nous amène des années en arrière (1926) et a pour héros un magizoologiste nommé Norbert Dragonneau.

En attendant le texte du scénario original du film par J.K Rowling, prévu au printemps 2017, Gallimard Jeunesse s’est associé au film pour vous proposer onze magnifiques livres en rapport avec ce nouvel univers. Une très bonne idée pour les cadeaux de Noël, non ?

Je vous en présente quelques-uns :

Le carnet magique !

C’est l’album de voyage de Norbert Dragonneau. On parcourt ainsi les rues de New-York dans les années vingt et y découvrons tout un tas de créatures qui sont classifiées. Des fac-similé en trois dimensions sont à détacher et à plier : l’idéal pour se plonger dans le décor !

La magie du cinéma

102 pages qui nous offrent une présentation complète et très agréable sur l’univers du film Les Animaux fantastiques, mais aussi sur celui d’Harry Potter ! Secrets de tournage, informations sur les acteurs, les décors, avec une nouvelle fois la possibilité de manipuler des fac-similé en trois dimensions ! En ce qui me concerne, j’ai été ravie de feuilleter mon premier Chicaneur 😀

Le Niffleur !

Parmi ces magnifiques livres (oui, ils me font craquer 🙂 ), on trouve un kit collector du Niffleur, cette petite créature noire au museau allongé qui creuse dans le sol, capable de récupérer des trésors. Ce livre dévoile toutes les étapes qui ont donné vie au Niffleur, mais aussi des informations sur la valise magique par exemple, celle qui contient toutes les créatures fantastiques ou sur des personnages (Jacob Kowalski, Tina Goldstein ou encore Quennie Goldstein).

Et surtout à la fin le mode d’emploi pour fabriquer et personnaliser notre propre Niffleur ! La maquette est jointe, évidemment. Il faudra de votre côté vous munir d’un pinceau et de peinture pour lui donner quelques couleurs. Je n’ai pas encore fait la mienne, j’attends les fêtes et vous montrerai !

Enfin, une gamme de papeterie qualitative a aussi été lancée pour l’occasion. Quatre carnets sont proposés dont le « Stupefix » ou encore le « Oubliettes ».

De quoi régaler les fans pour Noël !

Publicités

[Cinéma] Dark Places

Cette semaine sort Dark Places, une nouvelle adaptation d’un livre de Gillian Flynn, les lieux sombres. C’est la deuxième adaptation de l’auteure dont je vous parle ici, je vous rappelle que la première était le film Gone Girl, une adaptation du livre Les apparences.

C’est un livre que j’ai lu il y a quelques semaines mais que je n’ai pas eu le temps de chroniquer (ou alors, je ne retrouve plus la chronique sur le blog ^^). Je me souviens l’avoir beaucoup aimé, et dévoré, comme Les apparences, le livre qui m’a fait découvrir Gillian Flynn.


Synopsis :

1985. Libby Day a huit ans lorsqu’elle assiste au meurtre de sa mère et de ses sœurs dans la ferme familiale. Son témoignage accablant désigne son frère Ben, alors âgé de seize ans, comme le meurtrier.
30 ans plus tard, un groupe d’enquêteurs amateurs appelé le Kill Club convainc Libby de se replonger dans le souvenir de cette nuit cauchemardesque.
De nouvelles vérités vont émerger, remettant en cause son témoignage clé dans la condamnation de son frère.


La bande-annonce :


C’est Charlize Theron qui joue le rôle de Libby Day !

Et vous, l’avez-vous lu ? Le film vous tente ?

[Cinéma] White Bird, Gregg Araki

WB

White Bird est sorti au cinéma hier. C’est un film réalisé par Gregg Araki (Kaboom, Mysterious Skin), adapté d’un roman de Laura Kasischke paru en 2012 Un oiseau blanc dans le blizzard, actuellement disponible au format poche  :

Un oiseau blanc dans le blizzard

Nous sommes au début des années 80, fin des années 90. Kat Connors est une adolescente de 17 ans quand, un jour, sa mère disparait sans laisser de trace. Kat, plutôt préoccupée par sa sexualité, ne semble pas en être affectée  tout comme son père. Mais cela ne durera qu’un temps : bientôt, les souvenirs de sa mère vont la hanter et elle ne cessera de s’interroger sur cette étrange disparition.


La musique est très présente dans ce film, et vous pouvez retrouver la playlist de Gregg Araki (avec un tas de petits bijoux musicaux, ce qui correspond bien à l’époque !) ici.


Le film est en compétition officielle au Festival de Deauville 2014!


Casting :

Shailene Woodley dans le rôle de l’adolescente Kat Connors

Eva Green joue la mère de l’adolescente : Eve Connors

Christopher Meloni le rôle du père : Brock Connors


Un film que j’ai très envie de voir. Et vous ?

[Films] Annabelle, John R. Leonetti

Annabelle

Aujourd’hui j’ai choisi de vous parler du film d’horreur Annabelle, qui perturbe nos cinémas …

Ce film est sorti le 08 octobre, le même jour que le film Gone Girl dont je vous ai parlé la semaine dernière. Ils ont tous les deux fait grimper les chiffres au box-office, que ce soit aux États-Unis ou en France.

Le scénario n’est pas extraordinaire, le réalisateur peu connu et pourtant, ce film réalise le score de 78 000 entrées  dès son premier jour en France ! Quel public intéresse-t-il ? Un public essentiellement adolescent, à priori, certainement avide de sensations fortes.


Synopsis : John Form est certain d’avoir déniché le cadeau de ses rêves pour sa femme Mia, qui attend un enfant. Il s’agit d’une poupée ancienne, très rare, habillée dans une robe de mariée d’un blanc immaculé. Mais Mia, d’abord ravie par son cadeau, va vite déchanter.
Une nuit, les membres d’une secte satanique s’introduisent dans leur maison et agressent sauvagement le couple, paniqué. Et ils ne se contentent pas de faire couler le sang et de semer la terreur – ils donnent vie à une créature monstrueuse, pire encore que leurs sinistres méfaits, permettant aux âmes damnées de revenir sur Terre : Annabelle…


On est loin d’une petite histoire paisible, et rien que le synopsis me semble effrayant (oui, il m’en faut peut-être peu …). Le film est interdit au moins de douze ans.

En tout cas, je ne dois pas être la seule, et ce film provoque même des réactions complètement délirantes : il a d’ailleurs été déprogrammé dans plusieurs salles de cinéma à Marseille, Strasbourg ou encore Montpellier. Pourquoi ? Certainement un esprit maléfique qui a quitté la toile pour venir dans les salles et insuffler un vent de révolte et d’agressivité au public, notamment chez les adolescents qui vont voir le film en masse. On aurait recensé des hurlements (ça, c’est normal pour un film d’horreur, non ? Si vous rigolez toutes les deux minutes, il y a de quoi se poser des questions …) mais aussi des insultes, des bagarres, des sièges arrachés, des salles sens dessus dessous …

Je vais être honnête : je préfère rester chez moi et passer à côté de ce film. Et vous, allez/avez-vous cédé ?

Une petite bande-annonce si vous êtes encore indécis : 

[Film] Gone girl

GG

Aujourd’hui sort au cinéma Gone Girl, une adaptation du livre Les apparences de Gillian Flynn (dont vous pouvez retrouver la chronique ici). Le film est réalisé par David Fincher. On retrouve Ben Affleck dans le rôle de Nick et Rosamund Pink dans le rôle d’Amy.


La bande-annonce :


Synopsis : A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?


J’avais adoré ce livre, je me souviens que je ne pouvais pas le quitter, tant je voulais connaitre le fin mot de l’histoire. Dans le livre, les voix s’alternent : on passe de celle de Nick à celle d’Amy, via un journal. Je suis assez curieuse de voir comment cela a été reproduit, mais aussi de voir si le rythme est conservé et si les rebondissements sont bien amenés. J’ai hâte de retrouver la tension psychologique qui nous submergeait dans le livre.

Les critiques sont très bonnes dans l’ensemble. Et vous, ça vous dit ?


Quelques informations :

Les apparences est paru en 2012 aux éditions Sonatine. Il a reçu le grand prix des lectrice Elle, dans la catégorie des romans policiers.

Un autre livre de Gillian Flynn devrait être adapté au cinéma : Les lieux sombres.

Grâce à Gone Girl, David Fincher réalise son meilleur démarrage avec 38 millions de dollars de recettes.

On retrouve dans le film Neil Patrick Harris, l’acteur qui joue le rôle de Barney dans la série How i met your mother. Il joue le rôle de Desi Collings.