[5/6 ans] Le petit chat de l’opéra, Nathalie Dargent et Colonel Moutarde.

Le blog se réveille cet été avec la présentation de ces deux petits romans adorables parus aux éditions Nathan !

20200804_142914 (1)

Nathalie Dargent et Colonel Moutarde signent une nouvelle série,  Le petit chat de l’Opéra, qui ravira les amatrices / amateurs de danse, et de chats ! Les textes ainsi que les situations sont humoristiques (notamment quand Tutu le chat pense qu’on parle de lui quand Chloé et ses copines parlent de leur tutu de danse), et les illustrations douces et réussies.

  1. Le sorcier des coulisses

Tutu est le chat de Chloé, danseuse à l’Opéra national de Paris.
Aujourd’hui, Tutu et Strap sont bien décidés à assister à leur premier ballet. Ils explorent les couloirs du Palais Garnier à la recherche de la scène, quand soudain… un monstre effrayant apparait !

2.  Saut de chat !

Tutu, le chaton de Chloé, est catastrophé : sa maîtresse l’a oublié dans la loge en partant en répétition !
Tutu persuade Strap, son camarade chien, de l’accompagner. Entre l’escapade sur les toits de l’Opéra et la tentation d’un sandwich… les bêtises de ce duo ne sont jamais très loin et la répétition des quatre petits cygnes s’annonce mouvementée !

Nous avons hâte de découvrir le prochain !

 

 

 

[6 ans] La série « Une, deux, trois .. danseuses » Géraldine Collet et Marie-Rose Boisson

Aujourd’hui je vous présente une série que j’ai découverte grâce à ma libraire : Une, deux, trois … danseuses ! », écrite par Géraldine Collet et Marie-Rose Boisson.

1

Ils mettent en scène trois jeunes danseuses, Inès, Léna et Louise, qui rêvent de devenir danseuses étoiles. Grâce à une formule magique  » Une, deux, trois… Pirouette et entrechat », elles se retrouvent comme par magie à l’Opéra !

J’aime beaucoup cette série, qui n’oublie pas de rappeler que les garçons peuvent aussi faire de la danse. Les discours sont faciles à comprendre et le vocabulaire est varié. Les enfants peuvent apprendre de nouveaux mots.

Ils peuvent être lus dès le plus jeune âge par les parents et l’enfant pourra prendre le relais quand il maitrisera la lecture. Et pourquoi ne pas se relayer d’ailleurs quand l’enfant commence à apprendre à lire ? Une phrase pour l’adulte, une phrase pour l’enfant !

5 tomes sont déjà parus :

1 – Le tutu a disparu

Chaque mercredi, Inès, Louise et Léna suivent un cours de danse classique avec Mme Mazurka. Elles voudraient tant devenir danseuses étoiles et danser à l’Opéra, dans un tutu rose à paillettes.
«  Une, deux, trois, pirouette et entrechat !  » En faisant leur pirouette à l’envers, elles se retrouvent, comme par magie, à l’Opéra. Elles rencontrent la grande étoile Emma Grantécard qui est furieuse : le tutu qu’elle doit porter ce soir a disparu. Les fillettes partent à sa recherche et se retrouvent dans l’atelier de la costumière : le rêve !

2 – Les pointes dorées

Chaque mercredi, Inès, Louise et Léna suivent un cours de danse classique avec Mme Mazurka. Elles aimeraient tellement danser avec des pointes. Et si elles allaient en essayer à l’Opéra ?
«  Une, deux, trois, pirouette et entrechat !  » En faisant leur pirouette à l’envers, elles se retrouvent, comme par magie, à l’Opéra. Elles arrivent juste à temps pour assister à la répétition d’un ballet. Mais la ballerine doit tout arrêter après une chute : elle a les pieds en compote dans ses pointes. En allant lui chercher de nouvelles pointes, les fillettes découvrent une étrange collection de vieux chaussons de danse…

3 – Trac à l’opéra

Aujourd’hui, Mme Mazurka est absente : Louise, Inès et Léna se retrouvent dans le cours de danse des «  grandes  », elles ont un peu peur. Vite, à l’Opéra pour se changer les idées et pour y interroger les ballerines : comment font-elles face au trac ?
«  Une, deux, trois, pirouette et entrechat !  », une formule magique et une pirouette plus tard, elles se retrouvent à l’Opéra. Elles y rencontrent Diane, un petit rat en larmes à l’idée de monter sur scène, et fortes de cette nouvelle amitié, elles font le tour des danseuses qui leur confient leur petit truc. Le meilleur conseil : se faire confiance et travailler !
4 – Le nouvel élève

Ce mercredi au cours de danse, Mme Mazurka demande à ses élèves d’accueillir Ivan. Louise, Léna et Inès sont épatées, et ravies : le nouvel élève est un garçon !
Les petites danseuses se posent rapidement des milliers de questions : est-ce que les filles et les garçons apprennent les mêmes pas ? Est-ce que c’est difficile pour eux aussi ? Est-ce qu’il y a des danseurs à l’opéra ?
Une pirouette et un entrechat plus tard, les voici dans un studio de répétition où ne s’entraînent que des danseurs… qui, finalement, poursuivent le même rêve qu’elles : devenir étoiles !

5 – Le mystère de l’opéra

Louise, Inès et Léna sont en avance pour leur cours de danse. Elles décident donc d’en profiter pour filer à l’opéra. Grrrrrrr, Grrrrrr… Mais d’où viennent donc ces cris affreux ?! Une bête féroce se cacherait-elle à l’opéra ?! 

A la fin de chaque trouve se trouve une double page de jeux :

2

Le prochain tome, « Sur le toit de l’opéra » sortira le 16 juillet : on a hâte !

 

[Dès 6 ans] Le Corbeau et le Renard (ou presque) René Gouichoux et Rémi Saillard

 

9782092590591

Paul Corbeau, dans la cour de récré, tenait dans ses mains un gâteau… et des baskets dernier cri, et un super téléphone portable.
Jules Renard, par ses vantardises agacé, lui tint à peu près ce langage : « Eh bonjour, Paul Corbeau ! On dirait une star, tu es le plus beau ! »
Grâce à Renard, Corbeau va apprendre sa leçon !

Mon avis :

Paul arrive à l’école tout fier, avec ses nouvelles chaussures qui lancent des éclairs lumineux. Le lendemain, c’est avec un nouveau téléphone dernier cri. Dans son coin, Jules Renard n’est pas content : il est jaloux. Alors quand il voit Paul Corbeau venir à l’école un jour avec une part de gâteau au chocolat, il le flattera au mieux afin que ce dernier laisse de côté sa part de gâteau…

Réécriture de la célèbre fable « Le Corbeau et le Renard » de la Fontaine (morale incluse) cette petite histoire pleine d’humour séduira les enfants et leur rappellera certainement certains comportements dans la cour de récréation..

Une publication des éditions Nathan, collection « Premières lectures » catégorie « Je lis comme un grand » qui propose à l’enfant de lire les bulles tandis que l’adulte lit le reste de l’histoire, jusqu’à ce que l’enfant sache lire seul !

[Jeunesse] La toute petite librairie, Adeline Ruel, Antoine Brivet

 

La-Toute-Petite-Librairie

Présentation de l’éditeur :

Augustin n’aime pas lire, mais alors vraiment pas ! Quand la nouvelle maîtresse de CM2 demande à la classe d’inventer une histoire, le garçon est dépité. Mais qui est réellement cette madame Pandora ? Une dangereuse sorcière ? Un monstre dévoreur… d’enfants ? Et que cherche-t-elle en essayant désespérément pénétrer dans la toute petite librairie tenue par la mère d’Augustin ? Le garçon et ses amis vont être entrainés dans une aventure qui dépassera tout ce qu’ils pouvaient imaginer !

• La collection  » Premiers romans  » : illustrés en couleurs avec une grille adaptée à chaque niveau, pour accompagner les progrès et les envies de lecture des enfants.
• Une aventure emprunte de magie qui ne manquera pas de susciter l’envie de pousser la porte des librairies. Un texte dédié à la magie des histoires avec un grand  » H  » et de l’imagination.

Mon avis :

Voici un chouette roman que j’ai beaucoup aimé, et que j’aurais adoré gamine.

La rentrée en CM2 s’annonce agitée ! L’enseignante que les élèves pensaient avoir est remplacée par madame Pandora qui fait une arrivée remarquée : elle est en retard, et un orage gronde quand elle approche.

« Et effectivement, au milieu des grondements de l’orage qui se rapprochait, les enfants entendirent des pas rapides sur le gravier de la cour. Une jeune femme à la chevelure flamboyante apparut soudainement sous un grand parapluie gris ruisselant. »

Elle est belle et impressionne, mais quelque chose d’étrange apparait dans son regard :

« Fred crut discerner une surprenante lueur dans ses yeux verts. Le temps d’un clignement d’œil, la pupille de la maîtresse avait pris la forme de celle d’un serpent. »

Rien de très rassurant !

Madame Pandora aime la lecture. On peut même dire qu’elle la dévore et s’en délecte. Elle veut faire travailler aux élèves leur « succulente imagination » .

Augustin n’est pas motivé : il n’aime pas lire, malgré une mère libraire. Une mère qui travaille d’ailleurs énormément dans sa librairie, au point parfois de s’absenter le soir : pour le petit garçon, c’est parce que sa mère ne peut se passer de ses « livres chéris ».

Mais pourquoi la nouvelle maitresse veut se rendre dans la librairie ? Pourquoi essaie-t-elle d’ouvrir la porte alors qu’elle est fermée ? Cet éclair bleu, l’ont-ils rêvé ? Et pourquoi ne ressemble-t-elle pas au portrait décrit par le père d’Alice, qui a rencontré la maitresse lors d’une réunion ?

Vous aurez toutes les réponses à ces questions en lisant le roman 🙂

Les thèmes : l’imagination, l’entraide, l’amitié. A dévorer dès 8 ans !

La toute petite librairie est paru aux éditions Gulf Stream !

 

 

 

 

 

[Jeunesse] Emma et Loustic, Fabienne Blanchut et Caroline Hesnard.

En voilà une nouvelle série bien sympathique ! Emma et Loustic met en scène une petite fille de 9 ans, Emma, accompagnée d’un fidèle ami poilu, le chat Loustic. Ecrite par Fabienne Blanchut et illustrée par Caroline Hesnard, voici une présentation des quatre premiers tomes que j’ai dévorés.

Tome 1 : La rencontre

La-rencontre-Emma-et-LousticDepuis que ses parents sont divorcés, Emma, 9 ans, rentre toute seule de l’école. Les soirées à attendre que sa maman rentre du travail lui paraissent parfois bien longues et elle attend toujours les week-ends avec impatience. À l’autre bout de la ville vit Loustic, un chat particulièrement intelligent et turbulent qui cherche une famille ! Emma et Loustic ne vont pas tarder à se rencontrer… et à vivre une belle histoire d’amitié ! 

En quelques mots : ce premier tome nous présente la rencontre entre les deux protagonistes. Un premier roman tout doux !

Tome 2 : Aventure à la tour Eiffel 

Aventure-a-la-tour-Eiffel-Emma-et-Loustic

Dans la famille d’Emma, le dimanche, c’est la journée des aventures ! Sitôt le déjeuner avalé, elle part en expédition avec sa maman, son oncle et bien sûr son fidèle chat Loustic. Aujourd’hui, c’est visite de la tour Eiffel au programme. Mais Emma a à peine le temps de s’extasier qu’elle entend des pleurs inconsolables. Gabin, un petit garçon venu lui aussi visiter la tour avec ses parents, vient de perdre son doudou ! Ni une, ni deux, Emma et Loustic se lancent à la recherche du doudou disparu. Pour le retrouver, ils sont prêts à tout !

En quelques mots : une seconde histoire pleine d’humanité et de douceur.

Tome 3 : L’amoureux au bouquet 

L-amoureux-au-bouquet-Emma-et-Loustic

Emma profite d’une belle journée ensoleillée pour aller se balader dans Paris. Quel plaisir de déambuler au bord de la Seine ! Mais quand elle aperçoit un bouquet abandonné sur un banc, elle ne résiste pas à l’envie de mener l’enquête. Alors, lorsque la fleuriste du quartier lui raconte l’histoire de Solal, un jeune amoureux bien trop timide pour offrir ses fleurs à celle qu’il aime, Emma et Loustic se promettent de l’aider à déclarer sa flamme.

En quelques mots : Une petite histoire pleine d’amour !

Tome 4 : Le sourire de Ruth

Le-sourire-de-Ruth-Emma-et-Loustic-T-2En allant acheter des bonbons à la boulangerie, Emma rencontre une vieille dame un peu confuse qui se comporte comme une petite fille. Que lui arrive-t-il ? À la faveur d’une journée pluvieuse, Emma va découvrir que la vieille dame est malade et qu’elle la confond avec l’une de ses amies d’enfance. Emma décide alors de faire ce qu’elle fait de mieux : rendre les gens heureux ! Avec l’aide de Loustic, elle ensoleillera la vie de Ruth en l’écoutant raconter ses souvenirs, y compris les plus durs.

En quelques mots : C’est certainement mon tome préféré, il aborde avec tendresse le thème de la maladie d’Alzheimer.

En résumé : une série qui commence fort, j’ai hâte de découvrir les prochains tomes. S’ils sont conseillés à partir de 6 ans, pour les enfants qui commencent à lire seuls, les plus petits (comme les plus grands !) aimeront découvrir les histoires, racontées par un lecteur !

[Les petits] Pic pic pic Le moustique, Sandrine Beau et Loïc Méhée

premieres-lectures-premiers-romans-16-pic-pic-L-c4xkiO

Pic ! Pic ! Pic ! Le moustique se régale toute la nuit. Noé en a assez ! Il déclare la chasse au moustique ouverte. À coups de « si », tout devient possible : « Si j’étais une grenouille, je te goberais ! » «  Si tu étais une grenouille, je serais un héron. Je t’avalerais tout rond ! » Le chien, le chat, la chèvre, le loup… Tous les animaux sont conviés. Qui aura le dernier mot ?

Mon avis :

Qui ne se retrouve pas l’été agacé par la visite, pas toujours attendue, des moustiques ? On a parfois l’impression qu’ils n’attendent qu’une seule chose : qu’il fasse nuit, qu’on soit confortablement sur notre lit pour venir nous attaquer ! Et c’est exactement ce qui arrive Noé.

Alors, le petit garçon réfléchit : en quoi pourrait-il se transformer pour dévorer le moustique ? Alors, il imagine … « Si j’étais une grenouille… », mais le moustique a réponse à tout… jusqu’au bout !

Un album drôle, aux illustrations colorées, dans la collection « premières lectures », niveau 1.

A la fin, deux doubles pages proposent des petits exercices ludiques aux enfants, pour vérifier qu’ils ont tout compris (d’ailleurs, je ne veux pas me vanter, mais j’ai eu tout bon…). On y explique même comment créer un mini-jardin anti-moustique !

Retrouver Pic pic pic Le moustique sur le site des éditions Belin ! Et le site de Sandrine Beau, c’est là !

D’autres livres de l’auteure :

[Jeunesse – premiers romans] Classe verte, copains et beurre salé, Sandrine Beau et Marie Caudry

[Les petits] Sandrine Beau, Églantine Ceulemans : Lasco de la Grotte

[Jeunesse] Traquées, Sandrine Beau

[Jeunesse] Mon grand frère tombé du ciel, Sandrine Beau

Un tour du côté des romans « premières lectures », aux éditions Nathan ! « L’apprenti chevalier », « La tour Eiffel » et « Les animaux de Lou » !

J’ai un faible pour les romans « premières lectures », car ce sont souvent les premiers livres que dévorent nos enfants. Dans cette collection, Nathan propose trois niveaux de lecture : je déchiffre, je commence à lire, je lis comme un grand. Ces trois livres appartiennent à la troisième catégorie « je lis comme un grand » : les enfants peuvent lire ce qu’il y a dans les bulles, et les parents le texte ! Si l’enfant sait lire seul, il se fera un plaisir de tout dévorer !

004723820

Au village du chevalier Bernard et de son écuyer Solal, c’est jour de match ! L’équipe de Bernard affronte au rugby l’équipe de l’affreux Sire Donald. Mais celui-ci est un vilain tricheur et le match dégénère…

Heureusement, Solal est là !

 

004830180

Lou se promène en forêt avec Réglisse, sa chienne. Elles rencontrent alors un jeune faon, mais il est tout seul. Que va-t-il lui arriver ? Lou a une nouvelle mission : retrouver la maman de son nouvel ami !

Et à la fin : deux pages sur le faon !

004772755

La tour Eiffel a une nouvelle mission. Son amie la pyramide du Louvre rêve de rencontrer ses célèbres grandes sœurs, les pyramides de Gizeh. Direction l’Égypte ! Mais le Voyage n’est pas de tout repos et à leur arrivée, les deux célébrités sont prises dans une tempête de sable…

Et à la fin : deux pages sur l’Égypte !

**

Les histoires sont très intéressantes à lire et faciles à comprendre. Les illustrations colorées attirent l’œil. Trois livres pour tous les goûts, qui ne manqueront pas de plaire aux enfants, mais aussi aux grands 🙂

[Jeunesse – premiers romans] Classe verte, copains et beurre salé, Sandrine Beau et Marie Caudry

70119187

Présentation :

Pour Coline, la vie n’est pas facile : elle vient d’arriver dans une nouvelle école où elle ne connaît personne et voilà que la maîtresse décide d’emmener ses élèves en classe verte !

Les classes vertes, c’est l’idéal pour vaincre sa timidité et se faire des copains. Les parents de Coline en sont convaincus, leur fille, moins ! Passer 192 heures en Bretagne en tête à tête avec sa classe, c’est le pire des cauchemars selon Coline !

Voyage en bus, distribution des chambres, premier dîner au réfectoire… Tout paraît insurmontable à la timide Coline, jusqu’à sa grande découverte : un piano.

Mon avis :

Encore un roman écrit par Sandrine Beau ! J’ai l’impression qu’elle ne s’arrête jamais, pour notre plus grand plaisir !

Coline n’est pas très enthousiaste à l’idée de se rendre en classe verte en Bretagne pendant huit jours soit « centre quatre-vingt-douze heures, onze mille cinq cent vingt minutes. » Elle n’a aucune envie de rester autant de temps avec ceux de sa classe, d’ailleurs, elle les connait à peine puisqu’elle vient d’arriver dans cette nouvelle école. Fini le jardin, les plaisirs au grand air, la jolie maison, bonjour l’appartement.

Une fois dans le bus, Coline reste en retrait malgré la bonne ambiance. Quand on vient lui parler, elle bafouille, la bouche sèche. Mais, une fois arrivée au centre de vacances, tout se déroulera pour le mieux. Au programme donc : de la musique, des crêpes et des amies !

Les illustrations sont réalisées par Marie Caudry, qui a un talent indéniable pour retranscrire les émotions des personnages (j’adore l’illustration de la page 14, qu’il vous faudra chercher 🙂 )

Petit plus : à la fin du roman, une double page « le coin des experts » est consacrée à quelques mots sur le premier voyage scolaire.

Un roman à découvrir aux éditions Belin !

D’autres romans de l’auteure :

[Les petits] Sandrine Beau, Églantine Ceulemans : Lasco de la Grotte

[Jeunesse] Traquées, Sandrine Beau

[Jeunesse] Mon grand frère tombé du ciel, Sandrine Beau

[Jeunesse] La porte de la salle de bain, Sandrine Beau