[Jeunesse] Caviar poisson star, Justine Jotham

51LFIBM0ebL._SX195_

 

Goldy, le poisson rouge de la grande star de la chanson Miss Silver, est désemparé : suite au décès de sa propriétaire de toujours, le voilà relégué dans une famille totalement banale, qui ignore tout de son talent et le traite comme du menu fretin ! Comble de l’offense ? Ils ont été jusqu’à lui donner un nouveau nom sans aucun panache : Caviar. Il doit absolument renouer avec la célébrité ! Est-ce que le petit Léopold et sa Mémé aux idées un peu embrouillées ne pourraient pas l’y aider ?

Mon avis :

Qu’il est chouette ce poisson ! Je me suis régalée à la lecture de ce petit roman. Caviar, le petit poisson reconnaissable grâce à ses zébrures, a le blues : sa propriétaire, une grande star de la chanson, est décédée. Depuis, il n’est plus sous les feux des projecteurs, et cela lui manque ! Mais il va retrouver une petite famille au sein de laquelle il se sentira heureux comme un poisson dans l’eau !

Si l’originalité de ce récit vient du fait que le narrateur est un poisson, il a un autre atout que j’ai beaucoup apprécié : l’humour présent à chaque page, notamment quand le narrateur s’adresse directement au lecteur. L’histoire est surprenante et pleine de rebondissements, et j’ai apprécié trouver certains mots de vocabulaire complexe, comme « méphistophélique » (mais rassurez-vous, le vocabulaire est très abordable ! ).

Les illustrations sont aussi drôles et plaisantes à regarder.

Un roman drôle, pêchu, accessible aux enfants dès 8/9 ans !

[6 ans] Deux jolis albums : « Cornebidouille » et « Juste à temps »

Aujourd’hui je vous présente deux albums parus aux éditions l’école des loisirs, qui raviront vos enfants dès 6 ans !

Non Cornebidouille, pas mon doudou !  Magali Bonniol et Pierre Bertrand

006927942

 

Pierre ne veut toujours pas manger sa soupe… et pour cause : il a craché la sorcière Cornebidouille toute rétrécie dedans, la dernière fois ! Condamné à vider la soupière maudite dans les toilettes, Pierre va dormir tranquille. Mais voilà qu’au beau milieu de la nuit il est réveillé par une Cornebidouille en furie, bien décidée à lui infliger la pire souffrance de sa vie : lui voler son doudou !

Une nouvelle fois, on est charmé par l’histoire pleine de rebondissements et par le courage de notre petit héros !

DZDZA

Juste à temps, Tomi Ungerer

006918303

L’humanité s’est enfuie sur la Lune. Sur terre, tout est hostile, froid, rectiligne. Dans les rues désertes, Vasco suit son ombre. Elle le guide, le met en garde, et le sauve de mille et un dangers, à chaque fois juste à temps ! Fidèle comme une ombre, elle le conduit aussi à accomplir deux missions : remettre une lettre et sauver la vie de Poco l’orphelin.

Un bel album, plus profond que le précédent, qui parle de la vie sur la Terre, où plutôt de l’absence de vie. Les dessins sont épurés, en lignes droites.

ZE

[8 ans] Hôtel des frissons ! A table ! Vincent Villeminot

9782092588741

2 heures du matin. Nuit noire. Quatre silhouettes sortent discrètement de l’Hôtel des Frissons. Leurs lampes-torches à la main, Margot, Tristan, Jean-Sans-Tête et Ernestine partent en expédition vers le cimetière de la ville…
Quelle idée ! Ne leur-a-t-on pas dit qu’ils risquaient de rencontrer de redoutables zombies ?

Mon avis :

Voici un nouvel opus de la série qui plaira aux aficionados ! Les enfants ont décidé d’emmener Jean-Sans-Tête et sa douce Ernestine au cimetière, sous la demande du chevalier. Si s’y rendre n’est déjà pas facile, notamment à cause d’Ernestine qui ne peut pas marcher et qu’ils doivent faire rouler sur un skate, ce sera encore plus compliqué une fois les murs du cimetière franchis. En effet, ils doivent faire face à des zombies ! Ces derniers sont très affamés, et les poursuivent même une fois qu’ils sont sortis du cimetière…

Comment faire pour les faire retourner là-bas et comment expliquer leur présence ? Pour le découvrir, il faudra lire le livre 🙂

Un très chouette roman à retrouver sur le site des éditions Nathan !

[7 ans] Sauve la planète ! Gaël Aymon et Elodie Durand

9782092588376

Depuis qu’Oscar a reçu un livre sur l’écologie, il s’est mis en tête de changer ses habitudes et celles de ses amis. Au fond, il a raison, mais il en devient pénible…
Avec l’aide de Ness et de toute la bande, il va réfléchir à une action pour sauver la planète, sans se mettre tout le monde à dos !

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver les enfants de cette chouette série « Les grandes années » !

Oskar a changé. Il a commencé par ne plus vouloir manger de pâte à tartiner,  puisque « c’est plein d’huile de palme qui fait disparaitre les forêts où vivent les orangs-outangs », puis il éteint la lumière  dans la chambre de Ness, et regarde avec attention la température dans la chambre de son amie, sous son œil agacé.

Il faut dire que depuis qu’il a ouvert le livre « Planète en danger », offert par sa tante, Oscar se sent responsable du sort de la planète, et aimerait que les autres en fassent autant. Si son désir est louable, et que ses amis finiront par l’aider, ils ne s’y prendront pas nécessairement de la meilleure façon… En plus, Oskar n’est pas un exemple de gentillesse et son ton moralisateur ne plaira pas à tout le monde. 

J’ai beaucoup aimé ce livre, qui a le mérite de parler de l’écologie aux enfants, et de leur rappeler, voire apprendre, qu’on doit prendre soin de la planète. J’aime aussi l’idée que les enfants souhaitent montrer le bon exemple à leurs parents.

A la fin du livre on peut trouver l’histoire qui a gagné le concours « Plumes en herbe » : il s’agissait pour les élèves d’écrire une histoire à partir de la première partie de Gaël Aymon : on peut dire qu’il y a de la grain d’auteur !

A retrouver sur le site des éditions Nathan !

[7 – 11 ans] L’école à l’envers, Séverine Vidal et Gaëlle Duhazé

 

9782092588826

Cette semaine, c’est l’école à l’envers : c’est nous, les enfants, qui faisons la classe aux adultes ! Et il y a du travail, parce que savoir échanger ses cartes à la récré, viser juste au basket-boulette ou échapper aux punitions, ce n’est pas si facile…
Attention, aucun retard ne sera toléré !

Mon avis :

Chaque année, dans cette école, il y a la semaine du Grand-N’importe-Quoi. Le principe ? Chaque habitant propose une idée un peu loufoque, s’ensuit un tirage au sort parmi toutes les idées pour désigner celle qui sera testée pendant une semaine !

Inverser les rôles entre les enfants et les parents : voici une idée qui devrait plaire aux lecteurs. Les parents suivent les cours, mais on leur enseigne aussi comment tricher sans se faire prendre, comment se battre dans la cour sans se faire accuser… et un tas d’autres choses indispensables pour la cour de récré 😉

Un livre drôle, facile à lire,  qui plaira aux enfants !

Un roman paru aux éditions Nathan !

[Jeunesse] La toute petite librairie, Adeline Ruel, Antoine Brivet

 

La-Toute-Petite-Librairie

Présentation de l’éditeur :

Augustin n’aime pas lire, mais alors vraiment pas ! Quand la nouvelle maîtresse de CM2 demande à la classe d’inventer une histoire, le garçon est dépité. Mais qui est réellement cette madame Pandora ? Une dangereuse sorcière ? Un monstre dévoreur… d’enfants ? Et que cherche-t-elle en essayant désespérément pénétrer dans la toute petite librairie tenue par la mère d’Augustin ? Le garçon et ses amis vont être entrainés dans une aventure qui dépassera tout ce qu’ils pouvaient imaginer !

• La collection  » Premiers romans  » : illustrés en couleurs avec une grille adaptée à chaque niveau, pour accompagner les progrès et les envies de lecture des enfants.
• Une aventure emprunte de magie qui ne manquera pas de susciter l’envie de pousser la porte des librairies. Un texte dédié à la magie des histoires avec un grand  » H  » et de l’imagination.

Mon avis :

Voici un chouette roman que j’ai beaucoup aimé, et que j’aurais adoré gamine.

La rentrée en CM2 s’annonce agitée ! L’enseignante que les élèves pensaient avoir est remplacée par madame Pandora qui fait une arrivée remarquée : elle est en retard, et un orage gronde quand elle approche.

« Et effectivement, au milieu des grondements de l’orage qui se rapprochait, les enfants entendirent des pas rapides sur le gravier de la cour. Une jeune femme à la chevelure flamboyante apparut soudainement sous un grand parapluie gris ruisselant. »

Elle est belle et impressionne, mais quelque chose d’étrange apparait dans son regard :

« Fred crut discerner une surprenante lueur dans ses yeux verts. Le temps d’un clignement d’œil, la pupille de la maîtresse avait pris la forme de celle d’un serpent. »

Rien de très rassurant !

Madame Pandora aime la lecture. On peut même dire qu’elle la dévore et s’en délecte. Elle veut faire travailler aux élèves leur « succulente imagination » .

Augustin n’est pas motivé : il n’aime pas lire, malgré une mère libraire. Une mère qui travaille d’ailleurs énormément dans sa librairie, au point parfois de s’absenter le soir : pour le petit garçon, c’est parce que sa mère ne peut se passer de ses « livres chéris ».

Mais pourquoi la nouvelle maitresse veut se rendre dans la librairie ? Pourquoi essaie-t-elle d’ouvrir la porte alors qu’elle est fermée ? Cet éclair bleu, l’ont-ils rêvé ? Et pourquoi ne ressemble-t-elle pas au portrait décrit par le père d’Alice, qui a rencontré la maitresse lors d’une réunion ?

Vous aurez toutes les réponses à ces questions en lisant le roman 🙂

Les thèmes : l’imagination, l’entraide, l’amitié. A dévorer dès 8 ans !

La toute petite librairie est paru aux éditions Gulf Stream !

 

 

 

 

 

[Jeunesse] Elliot vient de Mars, Cécile Chartre

9782812617362

Amoureux de Lisa, Elliot ne sait pas comment lui avouer sa flamme. Elle ne le remarque même pas ! Sa sœur aînée, Louna, accepte pour une fois de l’écouter et de le conseiller. Parce que les hommes et les femmes ne viennent pas de la même planète, les uns de Mars, les autres de Vénus ! lui explique-t-elle. Il n’en faut pas plus à Elliot pour se penser comme extra-terrestre, en mission d’observation de Lisa !

Mon avis :

 

Louna n’a pas l’habitude d’écouter son frère, ni de lui donner des conseils. Alors quand elle lui explique, un beau jour, que s’il ne comprend pas Lisa c’est parce qu’ils ne viennent pas de la même planète, il ne retient qu’une chose : c’est un extraterrestre !

Si au début il essaie de tout faire comme Lisa (même remonter son nœud jaune dans les cheveux), il réalise rapidement que ce n’est pas possible. Alors qu’à l’école il poursuit ses tentatives pour qu’elle le remarque enfin, à la maison, il pense avoir trouvé le moyen de communiquer avec ses pairs : en passant par le frigo !

Un jour, à l’école, l’enseignante leur apprend une nouvelle : une chanteuse d’opéra va venir dans leur classe. Lisa est ravie, alors Elliot aussi. Persuadé que sa dulcinée chante admirablement bien, le jeune garçon prend beaucoup de temps pour s’entraîner… pour rien : le jour des auditions individuelles, il réalise qu’elle chante comme une casserole ! Elliot sera le seul à être devant, avec Robin, le leader des garçons, qu’Elliot déteste. Or, le jour J, rien ne se passera comme l’institutrice l’avait prévu.

L’histoire est plutôt loufoque et drôle. Elliot prend tout au premier degré et ses tentatives pour se faire remarquer de Lisa sont parfois amusantes… et désespérées.