[Jeunesse] Les héros de la mythologie

Aujourd’hui, quelques mots sur la collection « Premiers romans » de Belin, qui nous plonge avec ces deux titres au cœur de la mythologie.

3 HEROS

Dans un monde peuplé de dieux et de monstrueuses créatures, héros et héroïnes affrontent bien des périls. Assistez au combat d’Ulysse contre Polyphème, le cyclope. Tremblez avec Ariane pour aider les Athéniens livrés au terrible Minotaure. Puis suivez les drolatiques mésaventures du roi Midas. 

Ce livre rassemble trois histoires :

  • Ulysse, le cyclope et le maître des vents
  • Le Fil d’Ariane et le Minotaure
  • Le roi Midas au toucher d’or et aux oreilles d’âne

Mais, on y trouve aussi des petits trésors qui raviront les lecteurs :

  • 1 jaquette qui se transforme en poster avec au verso les portraits des personnages et au recto une grande frise de l’antiquité
  • 4 cartes pour faire le plein d’infos : les fiches « Topo des héros » et « Dico de la mythologie »
  • 2 cartes activités : Le « Quiz des dieux » et 1 pas à pas pour faire son costume d’Ulysse ou d’Ariane
  • 2 jolis marque-pages.

 
41000584_0

De sa naissance à sa montée au firmament, voici la fabuleuse destinée de Pégase, le cheval ailé.

C’est du sang de la terrifiante Méduse que naît Pégase, le cheval aux ailes d’une blancheur sans pareil. Il décide de se mettre au service de Zeus et rejoint les écuries divines de l’Olympe. Mais un jour, le téméraire prince Bellérophon parvient à dompter le fougueux animal, dont les exploits ont bercé son enfance. Une complicité lie aussitôt le cavalier et sa monture. Ensemble, ils relèvent de périlleux défis. Même la redoutable Chimère ne leur résiste pas. Que de succès… qui montent à la tête du prince Bellérophon jusqu’à déclencher la colère de Zeus. Pégase pardonnera-t-il cette offense à son maître ?

Deux titres qui feront le plaisir des lecteurs qui dévore leurs premiers romans !

Aux éditions Belin.

[Jeunesse – premiers romans] Classe verte, copains et beurre salé, Sandrine Beau et Marie Caudry

70119187

Présentation :

Pour Coline, la vie n’est pas facile : elle vient d’arriver dans une nouvelle école où elle ne connaît personne et voilà que la maîtresse décide d’emmener ses élèves en classe verte !

Les classes vertes, c’est l’idéal pour vaincre sa timidité et se faire des copains. Les parents de Coline en sont convaincus, leur fille, moins ! Passer 192 heures en Bretagne en tête à tête avec sa classe, c’est le pire des cauchemars selon Coline !

Voyage en bus, distribution des chambres, premier dîner au réfectoire… Tout paraît insurmontable à la timide Coline, jusqu’à sa grande découverte : un piano.

Mon avis :

Encore un roman écrit par Sandrine Beau ! J’ai l’impression qu’elle ne s’arrête jamais, pour notre plus grand plaisir !

Coline n’est pas très enthousiaste à l’idée de se rendre en classe verte en Bretagne pendant huit jours soit « centre quatre-vingt-douze heures, onze mille cinq cent vingt minutes. » Elle n’a aucune envie de rester autant de temps avec ceux de sa classe, d’ailleurs, elle les connait à peine puisqu’elle vient d’arriver dans cette nouvelle école. Fini le jardin, les plaisirs au grand air, la jolie maison, bonjour l’appartement.

Une fois dans le bus, Coline reste en retrait malgré la bonne ambiance. Quand on vient lui parler, elle bafouille, la bouche sèche. Mais, une fois arrivée au centre de vacances, tout se déroulera pour le mieux. Au programme donc : de la musique, des crêpes et des amies !

Les illustrations sont réalisées par Marie Caudry, qui a un talent indéniable pour retranscrire les émotions des personnages (j’adore l’illustration de la page 14, qu’il vous faudra chercher 🙂 )

Petit plus : à la fin du roman, une double page « le coin des experts » est consacrée à quelques mots sur le premier voyage scolaire.

Un roman à découvrir aux éditions Belin !

D’autres romans de l’auteure :

[Les petits] Sandrine Beau, Églantine Ceulemans : Lasco de la Grotte

[Jeunesse] Traquées, Sandrine Beau

[Jeunesse] Mon grand frère tombé du ciel, Sandrine Beau

[Jeunesse] La porte de la salle de bain, Sandrine Beau