Emily Blaine, Toi, Moi, Maintenant ou Jamais, épisode 1

9782280364621

Présentation de l’éditeur :

Comme si sa vie n’était pas assez chaotique ! Entre les cours, l’examen du barreau qui approche dangereusement et sa relation avec Kyle qui bat de l’aile, Charlotte n’avait vraiment pas besoin d’une complication supplémentaire. Mais l’enveloppe est arrivée. Une enveloppe au papier crème épais, tamponnée d’un blason sophistiqué et reconnaissable entre mille. A l’intérieur ? Une invitation pour une soirée de retrouvailles entre lycéens diplômés de la promo 2005. Alors, les souvenirs ont afflué, la douleur s’est réveillée et son cœur, ce pauvre organe qu’elle croyait guéri, s’est gonflé d’un espoir coupable. Jérémiah… Son amour de jeunesse, un amour aussi intense et passionné qu’éphémère. Dix ans plus tard, osera-t-elle prendre le risque de le revoir ?

Mon avis :

Vous connaissez suffisamment mon blog (pour celles et ceux qui passent régulièrement) pour savoir que j’aime la chick lit et la romance. Et pourtant, je ne m’étais encore jamais laissée tenter par Emily Blaine, une auteure Harlequin (HQN plus précisément) dont on parle énormément.

Je ne vais pas vous faire attendre : je déteste Emily Blaine. Elle fait partie de ces auteurs qui tentent de nous rendre accros à leur série, pour mieux dévorer les saisons suivantes, et elle réussit l’exercice avec brio.

Dans ce premier épisode, le décor est planté : Jérémiah et Théo sont deux frères issus d’une famille riche. Ils préparent un grand rassemblement pour les lycéens diplômés de la promo 2005. L’ambition de Jérémiah est clairement indiquée : reconquérir Charlotte.

Charlotte est une étudiante brillante, qui prépare l’examen du barreau pour devenir avocate. Elle est en couple avec Kyle, mais leur relation n’est pas au beau fixe.Quand elle reçoit, avec ses amies, l’invitation pour la soirée organisée dans la demeure de Jérémiah, des souvenirs remontent, plus ou moins douloureux. Va-t-elle accepter de si rendre ?

Un premier épisode bien écrit, intéressant, qui met l’eau à la bouche et augure de beaux rebondissements pour la suite !

Et bonne nouvelle ! Vous pouvez le lire gratuitement, ici !

PS : Je précise que c’était ironique quand j’ai écrit « je déteste Emily Blaine » ?

Un voisin si craquant, Léna Forestier

Présentation :

Car l’amour trouve toujours son chemin…

Un chemin parfois tortueux, parfois accidenté, parfois entrecoupé de longues étapes. Cela fait huit ans qu’Armelle a quitté Maxence, son voisin si craquant. Huit années au cours desquelles elle a beaucoup changé, sous les coups du destin, sous les caresses de la vie. Aujourd’hui, elle est une nouvelle femme et parcourt la planète pour retracer à travers des reportages la vie de celles qui ont changé le monde au cours de l’histoire. Mais son voyage sur les terres irlandaises pourrait bien lui réserver quelques surprises… Et si le temps était venu de retrouver celui qu’elle a tant aimé ?

Mon avis :

Armelle est en Irlande : elle doit prendre quelques photos pour son reportage documentaire sur une la vie peu connue d’une femme, Constance Markievicz. Elle est bien reçu chez Juliette et Mark qui tiennent une chambre d’hôtes.

En Irlande se trouvent aussi les jumelles, Margaux et Romane. Armelle les a inscrite à un site d’un chantier jeunesse international. Un soir, Margaux a disparu. Avec elle Louis, un jeune garçon de son âge. Peu de temps après, un homme arrive en Irlande, un homme qu’Armelle connait très bien.

Où se trouvent les deux enfants ? Comment Armelle va-t-elle réagir face cette nouvelle rencontre, coup du destin ?

Un dernier tome qui cloue en beauté la série !

La petite brune dans la prairie, Eve Borelli

La Petite Brune dans la Prairie  par Borelli

J’ai lu ce livre il y a quelques semaines déjà (voire quelques mois ..;), et n’avais pas eu le temps de le chroniquer. Rencontrer l’auteure au salon du livre de Paris m’a donné envie de le relire, avant de commencer Le goût du thé, celui du vent , son dernier roman paru aux éditions Nisha il y a quelques jours …

L’histoire :

Participer à une émission de télé-réalité pour trouver l’amour auprès d’un charmant homme des campagnes ? Même pas en rêve. Sauf que ma mère a un penchant naturel pour s’immiscer dans ma vie. Et une irrépressible envie de me caser, histoire d’avoir des petits enfants à pouponner. Résultat, me voilà inscrite pour tenter de séduire Romuald, grand brun ténébreux et très sympathique vigneron-oenologue au regard qui sent bon le fut de chêne. Bon, j’avoue : c’est plus la perspective de faire un peu de pub à mon entreprise de colliers pour chiens Ouaf-ouaf que celle de rencontrer l’homme de ma vie qui m’a convaincue d’effectuer la grande transhumance jusqu’à Issy-l’Évêque. Mais on ne sait jamais, il paraît que l’amour pousse parfois dans les champs !

Mon avis :

J’adore ce livre. Non, j’A-DO-RE. Eve Borelli, je l’aime autant que je la déteste (parce qu’elle a juste une écriture qui déchire) quand je la lis (je l’aime plus que le contraire, rassurez-vous !). Elle a une plume drôle, gentiment décalée, rafraichissante, pleine de punch. La lire, c’est se prendre un concentré de plaisir et de bonne humeur. Et, comme c’est bon !

Anna est une fille qui ne se prend pas vraiment la tête, elle est naturelle, et pleine de charme.  C’est sa mère donc qui l’a inscrite à cette émission de télé-réalité, et sa meilleure amie l’a poussée à accepter. C’est sans grande conviction donc qu’Anna se rend chez Romuald, l’homme en quête de l’amour, où elle fera une entrée fracassante … Mais, elle ne sera pas seule : une concurrente, Jenny, bimbo blonde à la plastique parfaite, est déjà là, et ne compte pas perdre … Que les anti télé-réalité se rassurent : l’émission est surtout un prétexte à une jolie et cocasse histoire.

Évidemment, les choses ne vont pas se passer comme il faudrait, mais c’est bien là l’intérêt du livre … Je peux juste vous dire que Jenny va se révéler aussi belle que méchante, qu’un beau médecin fera irruption dans le récit, et même un petit garçon attachant.

Pour le trouver, c’est par ici !

L’homme idéal (en mieux), Angela Morelli

Couverture de L'homme idéal (en mieux)

Présentation :

Un joyeux foutoir… Voilà à quoi ressemble la vie d’Emilie, 35 ans, mère célibataire, qui se retrouve à devoir squatter chez Clara, sa meilleure amie, en attendant des jours plus favorables. Cela dit, si elle n’avait pas emménagé chez Clara, jamais elle ne serait retombée sur Samuel Winterfeld, un homme qu’elle avait perdu de vue depuis longtemps, et qui allie deux qualités irrésistibles : être le sosie de Bradley Cooper, et avoir très envie de la revoir ! Evidemment, c’est pile le moment que choisit son ex, le père de sa fille, pour retenter sa chance avec elle. De quoi la mettre définitivement sens dessus dessous !

Mon avis :

J’ai découvert ce livre grâce à Stephie, que je remercie ! Ce livre est génial : il est divertissant, frais, bien écrit. Si vous suivez mes lectures, vous savez que ce n’est pas vraiment mon genre de littérature, mais là, j’ai vraiment été happée.

Emilie est à un tournant de sa vie : elle vit chez sa meilleure amie, une libraire depuis qu’elle s’est séparée de son ex, Diego. Elle y vit avec sa fille, Elizabeth. Alors qu’Emilie remplace Clara à la librairie, elle tombe sur Samuel, un ancien parent d’élève, au charme visiblement enchanteur. Vous vous doutez, ils se reverront, en dehors de la librairie, et une idylle naitra entre eux. Et, c’est évidemment au même moment que Diego, se met en tête de vouloir reconquérir son ex ….

Certes, l’histoire n’est pas une nouveauté, je craignais justement de m’ennuyer, mais cela n’a pas été le cas une seule fois. L’écriture d’Angela Morelli est addictive, ses personnages terriblement attachants (ils nous ressemblent, avec autant de défauts que de qualités, on est loin de la recherche du personnage parfait).

Bref, une lecture idéale pour cet été !