Un tour du côté des romans « premières lectures », aux éditions Nathan ! « L’apprenti chevalier », « La tour Eiffel » et « Les animaux de Lou » !

J’ai un faible pour les romans « premières lectures », car ce sont souvent les premiers livres que dévorent nos enfants. Dans cette collection, Nathan propose trois niveaux de lecture : je déchiffre, je commence à lire, je lis comme un grand. Ces trois livres appartiennent à la troisième catégorie « je lis comme un grand » : les enfants peuvent lire ce qu’il y a dans les bulles, et les parents le texte ! Si l’enfant sait lire seul, il se fera un plaisir de tout dévorer !

004723820

Au village du chevalier Bernard et de son écuyer Solal, c’est jour de match ! L’équipe de Bernard affronte au rugby l’équipe de l’affreux Sire Donald. Mais celui-ci est un vilain tricheur et le match dégénère…

Heureusement, Solal est là !

 

004830180

Lou se promène en forêt avec Réglisse, sa chienne. Elles rencontrent alors un jeune faon, mais il est tout seul. Que va-t-il lui arriver ? Lou a une nouvelle mission : retrouver la maman de son nouvel ami !

Et à la fin : deux pages sur le faon !

004772755

La tour Eiffel a une nouvelle mission. Son amie la pyramide du Louvre rêve de rencontrer ses célèbres grandes sœurs, les pyramides de Gizeh. Direction l’Égypte ! Mais le Voyage n’est pas de tout repos et à leur arrivée, les deux célébrités sont prises dans une tempête de sable…

Et à la fin : deux pages sur l’Égypte !

**

Les histoires sont très intéressantes à lire et faciles à comprendre. Les illustrations colorées attirent l’œil. Trois livres pour tous les goûts, qui ne manqueront pas de plaire aux enfants, mais aussi aux grands 🙂

Publicités

[Jeunesse – premiers romans] Classe verte, copains et beurre salé, Sandrine Beau et Marie Caudry

70119187

Présentation :

Pour Coline, la vie n’est pas facile : elle vient d’arriver dans une nouvelle école où elle ne connaît personne et voilà que la maîtresse décide d’emmener ses élèves en classe verte !

Les classes vertes, c’est l’idéal pour vaincre sa timidité et se faire des copains. Les parents de Coline en sont convaincus, leur fille, moins ! Passer 192 heures en Bretagne en tête à tête avec sa classe, c’est le pire des cauchemars selon Coline !

Voyage en bus, distribution des chambres, premier dîner au réfectoire… Tout paraît insurmontable à la timide Coline, jusqu’à sa grande découverte : un piano.

Mon avis :

Encore un roman écrit par Sandrine Beau ! J’ai l’impression qu’elle ne s’arrête jamais, pour notre plus grand plaisir !

Coline n’est pas très enthousiaste à l’idée de se rendre en classe verte en Bretagne pendant huit jours soit « centre quatre-vingt-douze heures, onze mille cinq cent vingt minutes. » Elle n’a aucune envie de rester autant de temps avec ceux de sa classe, d’ailleurs, elle les connait à peine puisqu’elle vient d’arriver dans cette nouvelle école. Fini le jardin, les plaisirs au grand air, la jolie maison, bonjour l’appartement.

Une fois dans le bus, Coline reste en retrait malgré la bonne ambiance. Quand on vient lui parler, elle bafouille, la bouche sèche. Mais, une fois arrivée au centre de vacances, tout se déroulera pour le mieux. Au programme donc : de la musique, des crêpes et des amies !

Les illustrations sont réalisées par Marie Caudry, qui a un talent indéniable pour retranscrire les émotions des personnages (j’adore l’illustration de la page 14, qu’il vous faudra chercher 🙂 )

Petit plus : à la fin du roman, une double page « le coin des experts » est consacrée à quelques mots sur le premier voyage scolaire.

Un roman à découvrir aux éditions Belin !

D’autres romans de l’auteure :

[Les petits] Sandrine Beau, Églantine Ceulemans : Lasco de la Grotte

[Jeunesse] Traquées, Sandrine Beau

[Jeunesse] Mon grand frère tombé du ciel, Sandrine Beau

[Jeunesse] La porte de la salle de bain, Sandrine Beau

 

[Jeunesse – premiers romans] Brune du lac et Clodomir Mousqueton

Aujourd’hui je vous présente deux romans jeunesses publiés aux éditions Nathan dans la collection « Premiers romans : les romans faciles à lire tout seul ! ».

Présentation :

Le dénouement des aventures de Brune du Lac !
Brune a retrouvé la trace de sa mère : Dame Isabeau vivrait recluse dans le château de Sire Arnaldur, un étrange seigneur sur lequel courent les pires rumeurs. En ce jour de la Saint-Georges, il ouvre exceptionnellement sa forteresse à qui lui apportera une bête fabuleuse… Brune a un plan : déguiser l’ourson Arthur en bête fabuleuse, puis… improviser ! La jeune chevalière ne mesure pas encore l’étendue du danger… Retrouvera-t-elle sa mère ?
Mon avis :
Nous avons quitté Brune (voir la précédente aventure)  avec une certitude : sa mère était en vie, certainement retenue au château de Sire Arnaldur. C’est en compagnie de ses amis Béatrice et Thibault qu’elle finira par entrer dans le château. Retrouvera-t-elle sa mère ? Pourront-elles vivre ensemble ? Mais, c’est sans compter sur le retour d’un ennemi aux longues oreilles…
Un joli tome qui clôt en beauté cette chouette série !
***********
Autre série, autre roman : la suite des aventures de Clodomir Mousqueton avec un nouvel opus intitulé : Roi de la scène !
Présentation :
Clodomir, metteur en scène ? Ça va faire des étincelles !
Clodomir est invité à assister aux répétitions du club de théâtre de son petit voisin Marcel. Évidemment, le vieux grincheux ne peut éviter de mettre son grain de sel : faites-ci, faites-ça, non, pas comme-ci, comme-ça, nom d’une crotte de limace ! Les enfants l’aiment bien, mais là c’est trop : il faut lui trouver une autre occupation…
Mon avis :
Clodomir est tellement râleur, qu’on l’adore ! Et les plus jeunes aussi. Alors quand il repart du club de théâtre après avoir semé la zizanie pendant la répétition (voulant jusqu’à couper les couettes d’une petite fille), tout grognon (il faut dire qu’il avait un peu trop d’idées étranges), rapidement quelqu’un sonne à sa porte pour lui proposer de revenir… avec un rôle dans la pièce !
Un nouveau tome pétillant, qui fera rire petits et grands !

[Les petits] Sandrine Beau, Églantine Ceulemans : Lasco de la Grotte

Aujourd’hui je vous présente trois petits romans issus d’une nouvelle série « Lasco de la Grotte », aux éditions Magnard.  Ce sont des petites histoires destinées aux enfants à partir de six ans, pour les premières lectures. Le héros de cette série est Lasco, une jeune garçon trop petit pour aller à la chasse avec son papa, mais ingénieux et chanceux !

Et devinez qui est l’auteur de cette série ? (oui, ok, vous le savez puisque c’est écrit dans le titre) : Sandrine Beeaaaaaauuuuu ! (enfin, se prononce seulement « Beau »). Si vous ne savez toujours pas que j’adore cette auteure, c’est que vous avez dormi ces derniers mois (surtout qu’elle est du genre hyperactive, pour mon plus grand bonheur, et celui des enfants, évidemment !).

  1. Le jour des étincelles.

Le premier roman de la série s’intitule Le jour des étincelles. Lasco boude : son père part à la chasse sans lui, qui est trop petit. Alors, il donne des coups de pied dans les cailloux, dont il sort une petite lumière. Puis, quand Zaza le lézard fait tomber une brindille sur la pierre, le feu arrive !

2. Le jour du bout de bois brûlé.

Dans ce second tome, Lasco s’ennuie toujours. Il n’y a personne chez lui et il en a marre des parties d’Attrape-mouches. De rage, il jette un coup de pied dans le feu qui s’éteint aussitôt : ses pieds sont tout noirs ! Zaza en fait autant. Alors Lasco a une idée : il prend un bout de bois brûlé, et frotte doucement sur la pierre, ce qui donne un joli dessin !

3. Le jour du gros ours.

Une attaque a ravagé le camp de Lasco. Les traces indiquent que c’est l’œuvre d’un gros ours ! Le père de Lasco part à la chasse de l’animal, alors que Lasco et Zaza doivent encore restés au camp. Mais l’ours n’est pas forcément là ou on le croit et quand Lasco part jouer dans le bois avec Zaza, il tombe nez à nez avec lui. Heureusement, il est rusé !

Ces trois tomes sont faciles, courts et agréables à lire. Les rythmes permettent de ne pas perdre l’attention des lecteurs. Les interventions de Zaza (rassurez-vous, il y a la traduction, puisqu’il a son langage de lézard) sont drôles. Les découvertes sont présentées de façon humoristique, et plairont aux enfants. A la fin de chaque tome on trouve une idée d’activité, comme comment fabriquer une catapulte comme Lasco !

NB : en septembre 2017 vous pourrez découvrir « Lasco de la grotte » en version lecture aidée, selon une méthode mise au point avec un orthophoniste.

 

Capture

Retrouvez Lasco de la grotte sur le site de la maison d’édition Magnard !

Et pour retrouver les autres chroniques consacrées à Sandrine Beau, c’est là :

[Jeunesse] Traquées, Sandrine Beau

[Les petits] Deux albums jeunesse : « Nanouk l’ourson paresseux » de Leana Gey et « Crottes de Libellule » de Sandrine Beau !

[Jeunesse] Mon grand frère tombé du ciel, Sandrine Beau

[Jeunesse] La porte de la salle de bain, Sandrine Beau