[Dès 7 ans] La famille trop d’filles : Les grands-parents se marient

9782092588499

Grand-Mère Léo et Grand-Père Mimi ont décidé de se remarier ! Mimi se contenterait bien d’une cérémonie sobre, simplement entouré de sa famille, mais Léo n’est pas de cet avis : son sixième mariage sera le plus grandiose !
Les enfants sont mis à contribution et avancent leurs idées, seulement… un à un, tous les plans tombent à l’eau. Le mariage pourra-t-il avoir lieu ?

Mon avis :

Quelle chouette histoire ! Mimi et Léo ont décidé de se remarier. Si les nombreux petits enfants sont ravis, rien ne se passe finalement comme prévu !

Une nouvelle fois, l’histoire est drôle et pleine de rebondissements. Les illustrations, hautes en couleur, apportent du peps à l’ensemble (bravo Clotka ! ). En filigrane se pose la question du mariage, et de son intérêt, mais rappelle aussi que les cérémonies les plus coûteuses ne sont pas forcément les meilleures !

Un livre paru aux éditions Nathan !

[7 ans] Sauve la planète ! Gaël Aymon et Elodie Durand

9782092588376

Depuis qu’Oscar a reçu un livre sur l’écologie, il s’est mis en tête de changer ses habitudes et celles de ses amis. Au fond, il a raison, mais il en devient pénible…
Avec l’aide de Ness et de toute la bande, il va réfléchir à une action pour sauver la planète, sans se mettre tout le monde à dos !

Mon avis :

Quel plaisir de retrouver les enfants de cette chouette série « Les grandes années » !

Oskar a changé. Il a commencé par ne plus vouloir manger de pâte à tartiner,  puisque « c’est plein d’huile de palme qui fait disparaitre les forêts où vivent les orangs-outangs », puis il éteint la lumière  dans la chambre de Ness, et regarde avec attention la température dans la chambre de son amie, sous son œil agacé.

Il faut dire que depuis qu’il a ouvert le livre « Planète en danger », offert par sa tante, Oscar se sent responsable du sort de la planète, et aimerait que les autres en fassent autant. Si son désir est louable, et que ses amis finiront par l’aider, ils ne s’y prendront pas nécessairement de la meilleure façon… En plus, Oskar n’est pas un exemple de gentillesse et son ton moralisateur ne plaira pas à tout le monde. 

J’ai beaucoup aimé ce livre, qui a le mérite de parler de l’écologie aux enfants, et de leur rappeler, voire apprendre, qu’on doit prendre soin de la planète. J’aime aussi l’idée que les enfants souhaitent montrer le bon exemple à leurs parents.

A la fin du livre on peut trouver l’histoire qui a gagné le concours « Plumes en herbe » : il s’agissait pour les élèves d’écrire une histoire à partir de la première partie de Gaël Aymon : on peut dire qu’il y a de la grain d’auteur !

A retrouver sur le site des éditions Nathan !

[7 – 11 ans] L’école à l’envers, Séverine Vidal et Gaëlle Duhazé

 

9782092588826

Cette semaine, c’est l’école à l’envers : c’est nous, les enfants, qui faisons la classe aux adultes ! Et il y a du travail, parce que savoir échanger ses cartes à la récré, viser juste au basket-boulette ou échapper aux punitions, ce n’est pas si facile…
Attention, aucun retard ne sera toléré !

Mon avis :

Chaque année, dans cette école, il y a la semaine du Grand-N’importe-Quoi. Le principe ? Chaque habitant propose une idée un peu loufoque, s’ensuit un tirage au sort parmi toutes les idées pour désigner celle qui sera testée pendant une semaine !

Inverser les rôles entre les enfants et les parents : voici une idée qui devrait plaire aux lecteurs. Les parents suivent les cours, mais on leur enseigne aussi comment tricher sans se faire prendre, comment se battre dans la cour sans se faire accuser… et un tas d’autres choses indispensables pour la cour de récré 😉

Un livre drôle, facile à lire,  qui plaira aux enfants !

Un roman paru aux éditions Nathan !

[Jeunesse] La toute petite librairie, Adeline Ruel, Antoine Brivet

 

La-Toute-Petite-Librairie

Présentation de l’éditeur :

Augustin n’aime pas lire, mais alors vraiment pas ! Quand la nouvelle maîtresse de CM2 demande à la classe d’inventer une histoire, le garçon est dépité. Mais qui est réellement cette madame Pandora ? Une dangereuse sorcière ? Un monstre dévoreur… d’enfants ? Et que cherche-t-elle en essayant désespérément pénétrer dans la toute petite librairie tenue par la mère d’Augustin ? Le garçon et ses amis vont être entrainés dans une aventure qui dépassera tout ce qu’ils pouvaient imaginer !

• La collection  » Premiers romans  » : illustrés en couleurs avec une grille adaptée à chaque niveau, pour accompagner les progrès et les envies de lecture des enfants.
• Une aventure emprunte de magie qui ne manquera pas de susciter l’envie de pousser la porte des librairies. Un texte dédié à la magie des histoires avec un grand  » H  » et de l’imagination.

Mon avis :

Voici un chouette roman que j’ai beaucoup aimé, et que j’aurais adoré gamine.

La rentrée en CM2 s’annonce agitée ! L’enseignante que les élèves pensaient avoir est remplacée par madame Pandora qui fait une arrivée remarquée : elle est en retard, et un orage gronde quand elle approche.

« Et effectivement, au milieu des grondements de l’orage qui se rapprochait, les enfants entendirent des pas rapides sur le gravier de la cour. Une jeune femme à la chevelure flamboyante apparut soudainement sous un grand parapluie gris ruisselant. »

Elle est belle et impressionne, mais quelque chose d’étrange apparait dans son regard :

« Fred crut discerner une surprenante lueur dans ses yeux verts. Le temps d’un clignement d’œil, la pupille de la maîtresse avait pris la forme de celle d’un serpent. »

Rien de très rassurant !

Madame Pandora aime la lecture. On peut même dire qu’elle la dévore et s’en délecte. Elle veut faire travailler aux élèves leur « succulente imagination » .

Augustin n’est pas motivé : il n’aime pas lire, malgré une mère libraire. Une mère qui travaille d’ailleurs énormément dans sa librairie, au point parfois de s’absenter le soir : pour le petit garçon, c’est parce que sa mère ne peut se passer de ses « livres chéris ».

Mais pourquoi la nouvelle maitresse veut se rendre dans la librairie ? Pourquoi essaie-t-elle d’ouvrir la porte alors qu’elle est fermée ? Cet éclair bleu, l’ont-ils rêvé ? Et pourquoi ne ressemble-t-elle pas au portrait décrit par le père d’Alice, qui a rencontré la maitresse lors d’une réunion ?

Vous aurez toutes les réponses à ces questions en lisant le roman 🙂

Les thèmes : l’imagination, l’entraide, l’amitié. A dévorer dès 8 ans !

La toute petite librairie est paru aux éditions Gulf Stream !

 

 

 

 

 

[Jeunesse] Les héros de la mythologie

Aujourd’hui, quelques mots sur la collection « Premiers romans » de Belin, qui nous plonge avec ces deux titres au cœur de la mythologie.

3 HEROS

Dans un monde peuplé de dieux et de monstrueuses créatures, héros et héroïnes affrontent bien des périls. Assistez au combat d’Ulysse contre Polyphème, le cyclope. Tremblez avec Ariane pour aider les Athéniens livrés au terrible Minotaure. Puis suivez les drolatiques mésaventures du roi Midas. 

Ce livre rassemble trois histoires :

  • Ulysse, le cyclope et le maître des vents
  • Le Fil d’Ariane et le Minotaure
  • Le roi Midas au toucher d’or et aux oreilles d’âne

Mais, on y trouve aussi des petits trésors qui raviront les lecteurs :

  • 1 jaquette qui se transforme en poster avec au verso les portraits des personnages et au recto une grande frise de l’antiquité
  • 4 cartes pour faire le plein d’infos : les fiches « Topo des héros » et « Dico de la mythologie »
  • 2 cartes activités : Le « Quiz des dieux » et 1 pas à pas pour faire son costume d’Ulysse ou d’Ariane
  • 2 jolis marque-pages.

 
41000584_0

De sa naissance à sa montée au firmament, voici la fabuleuse destinée de Pégase, le cheval ailé.

C’est du sang de la terrifiante Méduse que naît Pégase, le cheval aux ailes d’une blancheur sans pareil. Il décide de se mettre au service de Zeus et rejoint les écuries divines de l’Olympe. Mais un jour, le téméraire prince Bellérophon parvient à dompter le fougueux animal, dont les exploits ont bercé son enfance. Une complicité lie aussitôt le cavalier et sa monture. Ensemble, ils relèvent de périlleux défis. Même la redoutable Chimère ne leur résiste pas. Que de succès… qui montent à la tête du prince Bellérophon jusqu’à déclencher la colère de Zeus. Pégase pardonnera-t-il cette offense à son maître ?

Deux titres qui feront le plaisir des lecteurs qui dévore leurs premiers romans !

Aux éditions Belin.

[Jeunesse – premières lectures] « Le jour où on a mangé tous ensemble » et « Le jour où la France est devenue la France », Thierry Lenain et Thanh Portal

« Le jour où… » est une nouvelle série publiée chez Nathan, dans la collection « Premiers romans ». Leur but ? « Aborder les différentes cultures et le vivre ensemble, voilà le défi que relève la série Le jour où. A travers des histoires mêlant humour et réalisme, Thierry Lenain invite chaque jeune lecteur à penser par lui-même, être à l’écoute de l’autre et le respecter.

Le jour où traite des sujets de société et d’actualité, les rend accessibles à tous et aborde ces thématiques avec des personnages et des situations dans lesquelles chaque écolier pourra se projeter. »

 

Le jour où la France est devenue la France.

Chaque semaine, dans la classe , il y a le moment du Pourquoi. Ce matin, Tovi demande à la maitresse : « Maitresse, pourquoi tu es noire? » Tovi pense qu’il est blanc parce qu’il est français. Mais Miradie est noire et elle est française ! On peut aussi avoir les yeux bridés comme Chizuka et être français, s’appeler Brahim et être français, ou avoir des tâches de rousseur comme Tovi et être français… Est-ce que la France elle-même ne viendrait pas d’ailleurs ?

Le jour où on a mangé tous ensemble :

Aujourd’hui la maitresse propose à la classe de pique-niquer tous ensemble. Tom veut apporter du saucisson, mais Tovi n’a pas le droit de manger du cochon. Le saucisson de cheval fait pleurer Alima qui a peur que l’on mange son poney. De toute façon, Malwen doit manger du poisson parce que demain c’est vendredi. Quel casse-tête !

~~~~~~~~~~~~~~~

J’aime beaucoup ces deux romans qui devraient vite trouver leur place dans les établissements scolaires (plutôt 2ème cycle).

Les thèmes de la différence (religion, couleur de peau, habitudes alimentaires, etc…) sont présentés sans clichés, à partir d’un événement de la vie de tous les jours. Ainsi, quand pendant le moment du pourquoi (un temps pendant lequel les enfants peuvent poser toutes les questions qu’ils souhaitent) un élève demande à la maitresse pourquoi elle est noire, d’autres questions découlent naturellement de la conversation (pourquoi tu es blanc ? Pourquoi tu n’es pas d’Afrique si tu es noire ? ), et la maitresse en vient à expliquer l’origine du mot « France ».

Le second roman présente lui les différences alimentaires que la religion peut imposer, mais surtout le moyen de pouvoir tout de même pique-niquer ensemble, et non pas chacun dans son coin.

A découvrir !