[Les touts-petits] Ma ferme animée et Mes vacances animées

Aujourd’hui je vous présente deux albums qui viennent de paraitre aux éditions Nathan, et que ma fille ne quitte plus depuis qu’on les a reçus.

WP_20170709_002

Les deux albums font partie de la collection « tourne, tire, pousse ». Ils sont pensés pour les enfants à partir de 12 mois. On leur propose d’observer les pages, de chercher un objet, et évidemment de tourner, tirer et pousser pour découvrir un objet ou un personnage.

Ma ferme animée :

illustré par Louise Forshaw

WP_20170709_003

Sur la page ci-dessus les enfants comprennent vite qu’en tirant sur la petite flèche jaune on découvre qui se cache dans l’étable ! Un peu plus loin on propose de compter les poussins ou encore les cochons. C’est aussi l’occasion pour l’enfant de découvrir le vocabulaire de la ferme et les animaux qu’on y trouve !

 

Mes vacances animées :

illustré par Sébastien Braun

WP_20170709_004

Sur cette double page à droite tourner selon le sens de la flèche fait découvrir aux enfants des bateaux et des poissons qui apparaissent dans la mer ou dans les seaux !

WP_20170709_005

A droite on peut faire glisser le toboggan. On propose aussi aux enfants de chercher des lézards, une bouée ou encore de compter les seaux.

[Jeunesse / YA] Cet été-là, Sarah Ockler

Cet été-là par Ockler

Présentation de l’éditeur :

D’après Frankie, la meilleure amie d’Anna, rien ne vaut les plages de Californie pour rencontrer des garçons. Et si elles en rencontrent au moins un par jour, il y a toutes les chances pour qu’Anna vive (enfin !) une première histoire d’amour.
Mais Anna, elle, n’a aucune envie de passer l’été à flirter en bikini… Parce qu’en réalité, elle a DÉJÀ vécu une première (et secrète) histoire d’amour : avec le grand frère de Frankie, un an plus tôt… juste avant qu’il ne meure brutalement, laissant sa famille et Anna anéantis.

Mon avis :

Encore une belle lecture jeunesse, sur les thèmes du deuil, de l’amour, de la reconstruction. Un livre de 352 pages qui se lit pourtant très rapidement et dont les adolescents (ou les plus grands adeptes de littérature jeunesse young adulte) ne devraient pas en laisser une miette.

La mort de Matt est encore un sujet tabou. Le garçon est mort subitement il y a presque un an. Pourtant dans la famille de Frankie, la sœur de Matt, tout semble aller  pour le mieux. Les parents vaquent à leurs occupations, même si Frankie sait qu’ils font chambre à part, et cette dernière passe des heures à se maquiller avant de sortir, parfois même seulement pour rester chez elle, et s’est mise à fumer. Elle ne parle presque jamais de Matt, comme ses parents. Pour Anna, c’est douloureux et compliqué. Personne ne sait qu’ils étaient en couple depuis quelques semaines, et qu’ils s’aimaient, sincèrement. Matt craignait de blesser sa sœur en lui avouant la vérité (ils passaient tout le temps libre à trois, inséparables) c’est pourquoi ils avaient gardé le secret, même si le jeune garçon pensait pouvoir tout avouer le temps des vacances : il n’en aura pas eu le temps. Lors des vacances d’été, les parents de Frankie décident tout de même de repartir en Californie, comme les années qui ont précédé le décès de Matt. Ils proposent à Anna de venir avec eux et elle accepte, malgré le peu d’emballement de ses parents qui redoutent qu’elle ne soit de trop. Elle va fouler ce sable dont Matt lui avait tant parlé, admirer les mêmes vues, chercher elle aussi les petites pierres, profiter de la plage et du soleil. Seulement, Frankie a un étrange objectif pour elles : rencontrer un maximum de garçon. Mais ce n’est pas tout : Anna devra aussi perdre « sa valise », le nom de code pour la virginité. Autant dire que pour cette dernière, ce n’est pas gagné. Outre le fait que son cœur et son esprit ne sont qu’obsédés par Matt,  elle sait très bien que Frankie est plus jolie qu’elle, plus extravertie, plus aguicheuse, et que c’est sur elle que les regards vont se retourner. Mais pas tous.

C’est un livre très agréable à lire, avec une belle dose d’espoir et d’optimisme,  malgré un début d’histoire tragique. Que ce soit Anna, Frankie ou ses parents, ils ont tous une façon différente d’essayer de surmonter le décès de Matt, chacun à leur façon. Le thème des amours de vacances et de l’amitié apportent une touche plus légère au thème difficile de deuil et de la reconstruction, ce qui en fait une lecture parfaite pour les ados.

Cet été-là est paru en mai 2016, aux éditions Nathan !