Traits d’union, Cécile Chartre

Couverture du livre Traits d'union - Cécile Chartre - ISBN 9791090685628

Quatrième de couverture :

Un mariage : quelle meilleure occasion d’exprimer sa joie, son amitié, son amour ? Sa joie ? Son amitié et son amour ? Pas si sûr.

Et d’abord, pourquoi un garçon qui vient d’avoir son bac se marierait-il ? Comment ses amis et ses parents réagissent-ils à cette décision aussi soudaine que mystérieuse ? Chacun, à tour de rôle, parle de Thibault. Mais, au final, le connaissent-ils vraiment ?

Drôles de noces…

Mon avis :

J’ai lu ce roman d’une traite. Ok, il est court ( 68 pages), mais j’ai déjà lu soixante pages en trois jours. Là non, c’était impossible. On l’ouvre, on lit les premières lignes, et Cécile Chartre nous captive.

La première page s’ouvre sur les propos de Charline :

« J’y crois pas ! Je viens de tomber sur le scoop du siècle. Le truc de ouf qui n’existe même pas dans les films tellement c’est énorme. Et c’est à moi que ça arrive, là, maintenant. Quand je vais raconter ça au collège .. « 

Alors je me suis fait le mien, de film, aidée par une ou deux chroniques élogieuses que j’avais lues mais, même si je n’étais pas très loin, je n’ai pas trouvé le bon dénouement.

Thibault Bobio, 18 ans, garçon d’une bonne famille, épouse Tess Magnain, une ravissante jeune femme rencontrée quelques mois plus tôt. Lors des noces, une seule question brûle les lèvres des invités : pourquoi ? Chapitre après chapitre, on découvre les points de vue de différents invités : Victor, un garçon obsédé par l’idée de repartir avec une fille et de finir dans son lit, Lily, l’amie d’enfance de Thibault, amoureuse de lui, Anne-Elisabeth, sa mère … mais aussi Oscar, Tata Odette, Paul et Sophia, que je vous laisse découvrir.

On est pris par l’histoire jusqu’à la fin du livre, on veut comprendre tout autant que les invités pourquoi ce mariage a lieu, d’autant plus que la parole de Thibault n’intervient qu’à la fin du livre, même s’il n’a pas le dernier mot. Et la fin .. parfaite et actuelle.

Bref, un court roman à lire dès l’adolescence, pas uniquement destiné aux adolescents car le sujet – à découvrir, je ne dévoilerai rien ici – est vraiment d’actualité. C’est d’ailleurs l’une des ambitions de la collection « rester vivant », à laquelle appartient ce livre : traiter des faits d’actualité, et faire réfléchir…

C’est le premier livre que je lis de Cécile Chartre, et pas le dernier.

Traits d’union est paru en mars 2016, aux éditions Le Muscadier, collection « Rester Vivant ». Plus d’informations sur le site des éditions Le muscadier.

 

 

Publicités

16 commentaires sur « Traits d’union, Cécile Chartre »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s