Une phrase, un texte #7 : les textes

Bonjour,

Alors cette semaine, je vous ai proposé un extrait de Laura Kasischke, tiré du livre Un oiseau dans le blizzard, qui a été adapté au cinéma que voici :

 » Le téléphone sonne un matin pendant que je me prépare pour aller au lycée; je suis en train de tirer mes collants jusqu’à ma taille, en sautillant dans la salle de bains pour faciliter l’opération ».

Mon texte :

 Le téléphone sonne un matin pendant que je me prépare pour aller au lycée; je suis en train de tirer mes collants jusqu’à ma taille, en sautillant dans la salle de bains pour faciliter l’opération.

  • ça sonne !

Une voix inconnue provenant de la chambre à coucher me fait sursauter. Oui, j’avais bien vu la forme longue et ronflante dans mes draps ce matin mais, je m’étais dit que si j’en faisais abstraction et que je partais avant son réveil, mon cerveau aura vite fait de supprimer cet épisode de ma vie. Paul, mon coloc, lui aurait gentiment proposé de prendre un café, et lui aurait fait comprendre qu’il n’était pas un garçon pour moi. Rien en lui n’était mémorable : il lapait plus qu’il n’embrassait et si sa queue frétillait, on ne sentait pas grand chose … et en plus il ronflait et grognait pendant son sommeil : un chien eut été de meilleure compagnie.

J’étais presque prête. Mes cheveux étaient presque secs, j’étais habillée, encore deux ou trois touches de maquillage, et je me sauvais. Je commençais les cours dans une heure, je prendrai le temps de prendre un café avant d’aller au lycée. Paul allait rentrer de l’hôpital dans dix minutes, le timing serait parfait.

  • tu veux que je décroche ?

La sonnerie du téléphone reprenait. Bordel, qui pouvait bien vouloir m’appeler si tôt un lundi matin ? Et voilà que j’entendais une nouvelle fois la voix du canidé qui remuait dans mes draps. Il faudra à tout prix que je les change ce soir, sinon je n’arriverai pas à dormir. Mais quelle idée j’ai eu hier soir .. En même temps, si Marc ne m’avait pas cherché, rien de tout cela ne ce serait passé.

Les vôtres :

Celui d’Anne Véronique Herter

Celui de Sarah !

Le texte de Damebreizh !

Publicités

10 commentaires sur « Une phrase, un texte #7 : les textes »

  1. Eh, eh, je ris car il s’en passe de belles au pays des profs!
    J’aime bien la comparaison canine, et j’aimerais bien savoir qui est Marc!
    Chez toi comme chez moi, les mecs en prennent pour leur grade, en tous cas.
    Bises

    J'aime

  2. Oups, en voilà une situation bien délicate à laquelle on aime vite échappée, cela me rappelle ma jeunesse, non pas que je flanais toujours à droite et à gauche sans savoir, mais c’est de notre jeunesse qu’on se rappelle nos flirts les plus ou moins improbables avec sourire lorsqu’on regarde comme moi aujourd’hui avec plaisir que je suis bien installée et surtout bien accompagnée 🙂 Ton texte est un vrai petit court métrage et ma fait sourire, Merci 🙂 Biz

    J'aime

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s