La fureur du prince, Thierry Berlanda

La Fureur du Prince Thierry Berlanda - La Bourdonnaye

Présentation :

Le criminel le plus sauvage du pays vient de s’échapper. À l’issue d’un carnage qui promet d’être le premier d’une longue série, il a franchi les murs de son hôpital psychiatrique. Qui l’a aidé ? Et à quelle fin ? De nouveau, Jeanne Lumet, celle qui a permis son arrestation un an auparavant, se dresse sur la route ensanglantée de celui que les journalistes ont surnommé Le Prince. Et de nouveau, elle agit au péril de sa vie, entre Bareuil – son mentor qui joue un jeu sadique avec elle – et Falier – le flic en fin de parcours censé la protéger.

Dans La Fureur du Prince, Thierry Berlanda convoque les personnages de L’Insigne du Boiteux pour nous faire frémir de plus belle. Il y parvient au-delà de tout espérance.

Mon avis :

J’avais déjà aimé le premier livre de la série : L’insigne du Boiteux, et c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai commencé la lecture de ce second livre (Le Prince n’est pas un personnage qu’on oublie le livre à peine terminé, non, non, il rôde et hante votre esprit). J’ai adoré ce second livre. Déjà, parce que j’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver des personnages qui me sont maintenant familiers (Aravahani donc, mais aussi Jeanne, Falier et Bareuil), mais aussi parce que j’ai été happée par l’histoire encore plus rapidement que pour le premier. Le Prince a changé beaucoup de choses dans la vie de Jeanne : elle est beaucoup plus anxieuse, angoissée. Elle réagit parfois de façon excessive quand, par exemple,  son fils n’est pas dans son lit, craignant tout de suite le pire. Son ex-mari essaie de l’aider, en vain.

De son côté, Le Prince est toujours en vie. Il va être transféré dans un nouvel hôpital psychiatrique, à la pointe de la technologie … et s’en enfuira avec une facilité déconcertante.

C’est un livre prenant, qui se dévore. Il y a du suspens et aucune place laissée à l’ennui. L’intrigue est bien trouvée et la fin nous laisse imaginer une suite qui promet d’être tout aussi palpitante. La plume de l’auteur se perfectionne, l’écriture est plus fluide et envoûtante. Une parfaite réussite : bravo !

Publicités

6 commentaires sur « La fureur du prince, Thierry Berlanda »

Un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s